Accueil Groupe Caisse des Dépôts

1890 : Mandats et Dépôts

Dès 1890, sur mandat de l’État, la Caisse des Dépôts reçoit les fonds déposés par les particuliers chez les notaires (notamment lors des successions ou des transactions immobilières), donnant naissance à une activité pérenne qui s’est continuellement développée au cours du XXème siècle.

Aujourd’hui, le champ de ses missions s’est élargi, celles-ci concernent notamment les fonds des administrateurs et mandataires judiciaires, des greffiers des tribunaux, des huissiers, etc., faisant de la Caisse des Dépôts le «banquier du service public de la Justice». Elle se voit par ailleurs confier la gestion de nouveaux mandats comme le Fonds de cohésion sociale (FCS) qui permet de garantir des prêts à des personnes physiques ou morales mais aussi d’attribuer des prêts à des demandeurs d’emploi ou titulaires de minima sociaux créant leur entreprise.

Dès 1816, conformément à son rôle de tiers de confiance, la Caisse des Dépôts exerce le métier de consignataire qui consiste à préserver des sommes ou des valeurs sur lesquelles subsistent des litiges ou des différends.

Depuis 2014, elle développe cette activité de mandataire et de prestataire pour compte de tiers en gérant également, le Compte professionnel formation (CPF), ainsi que la gestion des comptes en déshérence et le Programme d’Investissement d’avenir.

Haut de page