Accueil Groupe Caisse des Dépôts

Climat : la Caisse des Dépôts a dépassé ses objectifs et prend de nouveaux engagements

A l’occasion de l’anniversaire de l’accord de Paris, la Caisse des Dépôts a annoncé le 13 décembre poursuivre sa stratégie d’intégration du changement climatique dans la gestion de ses portefeuilles financiers et de ses financements de projets. De nouveaux engagements sont pris en faveur du financement de la transition écologique et énergétique, comme l’orientation des sommes collectées au titre du Livret de développement durable et solidaire vers le financement de projets à un impact climatique favorable.

Ecologie et énergieFinance
13décembre2017

S’engager en tant qu’actionnaire et investisseur

E Lombard et N Dufourcq
Pour renforcer leur dispositif d’engagement actionnarial, la Caisse des Dépôts et CNP Assurances rejoignent l’initiative internationale d’engagement collaborative Climate Action 100+. Cette initiative vise à rassembler et coordonner les plus gros réseaux internationaux d’investisseurs actifs sur ce sujet afin qu’ils engagent les 100 plus gros émetteurs de gaz à effet de serre à améliorer leur reporting climatique, mettre en place une gouvernance appropriée de l’enjeu climatique et définir puis communiquer des objectifs de réduction des émissions de GES.

 

La Caisse des Dépôts a signé dans le cadre du Climate Finance Day le 11 décembre la Charte des investisseurs français en faveur du climat, aux côtés notamment de Bpifrance. Les signataires s’engagent à mettre en œuvre des principes conjoints, dont des principes de dialogue actionnarial, pour assurer la cohérence de leurs activités avec les objectifs de l’Accord de Paris.

 

Réduire l’empreinte carbone des portefeuilles

Les objectifs annoncés par la Caisse des Dépôts à l’occasion du Climate Finance Day de 2015 ont été dépassés : à titre d’exemple, l’empreinte carbone de son portefeuille d’actions a diminué de 27 % entre 2014 et 2016 (-20 % prévus). La Caisse des Dépôts étend son engagement de réduction de 20 % de l’empreinte carbone aux portefeuilles d’obligations d’entreprises sur la période 2014-2020.

 

Financer la transition écologique et énergétique

Finance verte
Lors du Climate Finance Day qu’il avait initié en 2015, le groupe Caisse des Dépôts s’était engagé à consacrer 15 Md€ à des financements dédiés à la transition écologique et énergétique (TEE) entre 2014 et 2017. Cet objectif est d’ores et déjà atteint et même dépassé. En complément de ces engagements, la Caisse des Dépôts a lancé le 22 février 2017 sa première obligation verte d’un montant de 500 M€ destinée à financer l’immobilier performant, les énergies renouvelables et la dépollution de sites.

 

Pour en voir plus sur les engagements de la Caisse des Dépôts, lire le communiqué de presse et son annexe

 

CNP Assurances a annoncé le 8 décembre 5 Md€ de nouveaux investissements en faveur de la TEE d’ici à fin 2021, l’adaptation de sa stratégie d’investissement actions en alignant la gestion des portefeuilles sur des indices favorisant la TEE et l’intensification de son engagement de réduction de leur empreinte carbone.

Lire le communiqué de presse

 

Le 11 décembre, Icade s’est engagé, aux côtés de huit des principaux émetteurs industriels d’obligations vertes (EDF, Enel, Engie, Iberdrola, Paprec, SNCF Réseau, SSE and TenneT) à poursuivre le développement d’un des segments les plus dynamiques du financement durable d’aujourd’hui, le marché des obligations vertes.

Lire le communiqué de presse

 

Haut de page