<none>

De vrais véhicules autonomes en circulation. Avec de vrais passagers !

A Rouen, une première en Europe : des véhicules autonomes de transport de passagers testés sur la voirie urbaine, dans la circulation.

Imaginez, une ville la nuit…

Il pleut en ce premier jour des soldes et vous êtes dans le tramway chargé de paquets encombrants. Avouez qu’il n’était guère raisonnable d’accepter un dernier verre en centre-ville avec vos amis de toujours. Vous arrivez au terminus et allez devoir descendre les deux mains prises, sans pouvoir ouvrir votre parapluie. Vous remontez le col de votre trench, empoignez d’un air décidé vos sacs et sortez avec les derniers passagers, un demi-sourire fataliste aux lèvres. Vous vous apprêtez à marcher le kilomètre et demi qui sépare l’arrêt du tramway de votre domicile… 
Quand surgit devant vous, silencieux, un petit véhicule à peine plus gros qu’un jouet qui ouvre automatiquement ses portes, sans aucune présence humaine à l’intérieur. Et vous réalisez qu’il est là, à votre disposition, pour vous emmener avec vos compagnons d’infortune et vous déposer exactement au pied de chez vous !

Un rêve ? Non, une réalité expérimentée par Transdev et Renault à Rouen à partir de la fin de l’année 2017

Transdev en partenariat avec Renault va mettre au point et tester des véhicules électriques autonomes à partir de la fin 2017. Des Renault Zoé robotisées et un minibus, circuleront au sein du Technopôle du Madrillet, zone de 35 ha qui regroupe entreprises technologiques, universités et centres de recherche.
L’expérimentation se fera sur trois ans. Elle est rendue possible grâce au soutien de la Métropole de Rouen, du Conseil régional de Normandie, de l’Etat et du Groupe CDC. 
Pour la première fois en Europe, la circulation se fera sur la voie publique, et non plus dans des espaces dédiés. Les véhicules autonomes, qui circuleront à la vitesse maximale de 50 km/heure, partageront la voirie avec les autres véhicules et franchiront plusieurs passages piétons et ronds-points. Les points stratégiques de l’espace public seront dotés de technologie communicante pour fournir des informations aux véhicules et au centre de gestion.

Renault Zoé

 

Un écosystème propice à l’expérimentation

Pourquoi cette première en Normandie et à Rouen ? Transdev a trouvé sur ce territoire un écosystème particulièrement favorable : d’abord une relation forte avec la Métropole Rouen Normandie, autorité organisatrice de mobilité, sans laquelle rien ne pourrait se faire et qui prend le parti de se projeter dans la mobilité urbaine de demain. 
Ensuite, la Vallée de la Seine, qui concentre une grande partie de l’industrie automobile nationale. Rappelons que les moteurs électriques qui équipent la Renault ZOE sont produits à Cléon, au cœur même de la Métropole de Rouen. Renault s’implique fortement aux côtés de Transdev en apportant sa technologie et en testant des solutions d’innovation mises en œuvre par ses propres ingénieurs. 
Enfin la concentration de pôles de compétitivité (Moveo, TES) et de centres de recherche et de formation impliqués dans la mobilité intelligente. L’ESIGELEC, forte de ses compétences en systèmes électroniques embarqués, se trouve justement… au Madrillet. Totalement intégrée dans l’expérimentation, l’école d’ingénieurs hébergera une part importante des activités de contrôle à distance et apportera aux projets ses capacités de recherche-développement.

Comment va se dérouler l’expérimentation ?
 
L’expérimentation s’inscrit dans un processus d’apprentissage et d’amélioration continue.
Fin 2017 seront mis en circulation les premiers véhicules autonomes, d’abord sans passager, pour permettre la validation des tests techniques et de sécurité.
En 2018, le service sera progressivement ouvert au public sur trois destinations qui ne sont pas couvertes par le réseau de transport en commun.
En 2019, les zones desservies seront étendues et diversifiées, pour permettre de tester des conditions d’opération de plus en plus complexes. 
Au-delà de la dimension technique, la compréhension des comportements des usagers et des autres utilisateurs de la voie publique sera un élément-clé de l’expérimentation.
Rendez-vous à Rouen, capitale de la mobilité intelligente, en décembre prochain !

Florence Mas, directrice régionale Caisse des Dépôts région Normandie

[crédit photo page d'accueil :© Zukunftsphantasien, "Aus dem schönen Echte Wagner Album Nr. 3", Serien 12 und 13, ca. 1930 ]

Haut de page