Accueil Groupe Caisse des Dépôts

Infrastructures : la Caisse des Dépôts soutient des projets d’envergure dans 3 pays européens

La Caisse des Dépôts investit en Europe, via le fonds Marguerite, dans des projets d’infrastructure d’énergie renouvelable en Suède et au Portugal et dans un opérateur majeur de télécommunications en Italie, pour contribuer à l’accélération de la transition écologique, énergétique et numérique du continent.

 

Transports et infrastructures
28juin2017

Energies renouvelables et logo du fonds Marguerite
Ces investissements sont les premiers réalisés dans ces pays par le fonds Marguerite, dont Caisse des Dépôts est co-investisseur, pour acquérir :
  • un projet de parc éolien terrestre dans la région de Göteborg,
  • deux centrales biomasse dans le nord du Portugal,
  • la quasi-totailité, avec le Fonds F2i, du capital d’Infracom (Italie).

 

En Suède : un parc éolien terrestre de 46,8 MW

Ce projet d’infrastructure qui sortira de terre prochainement et sera opérationnel au 2nd semestre 2018 a été acquis auprès de Element Power et sa coentreprise Kraftö AB. Il porte sur la conception, la construction et la mise en service du parc éolien de Grimsås situé à 100 km de Göteborg et doté d’une capacité de 46,8 MW.

Lire le communiqué de presse

 

Au Portugal : deux centrales biomasses de 15 MW chacune

Acquises par le fonds Marguerite (90 %) aux côtés du développeur local FPT, ces deux centrales, dont les travaux ont démarré, devraient être totalement opérationnelles au 1er  semestre 2019. Situées dans le nord du pays, à Fundão et Viseu, elles seront chacune pourvues d’une puissance de 15 MW. Il s’agit du 1er investissement dans la filière biomasse du fonds Marguerite.

Lire le communiqué de presse

 

En Italie : un réseau de fibre-optique et trois datacenters

En rachetant 94,12 % d’Infracom pour un montant de 57,8 M€ à Abertis Group, le fonds Marguerite et le Fonds F2i se dotent d’une plateforme majeure pour le regroupement d’autres opérateurs actifs sur le marché fragmenté des services de télécommunication BtoB. Les deux acquéreurs ont conclu la transaction via un véhicule d’investissement commun détenu à 80 % par le fonds F2i et à 20 % par le fonds Marguerite. Ce dernier réalise ainsi son 2nd investissement majeur dans les infrastructures numériques européennes. En 2016, sa prise de participation (37 %) et celle en direct de la Caisse de Dépôts (20 %) dans la société Rosace avaient pour objectif le déploiement d’un réseau Très haut débit en fibre en Alsace.

Lire le communiqué de presse

 

« Le succès de Marguerite, qui associe les banques publiques européennes et les institutions financières nationales (NPBIs), montre la pertinence de ce modèle pour la relance des investissements dans les infrastructures en Europe. C’est ainsi que les NPBIs sont incontournables pour le déploiement du Plan Juncker » déclare Laurent Zylberberg, président du conseil d’administration du fonds Marguerite et directeur des relations institutionnelles, internationales et européennes de la Caisse des Dépôts.

 

Le fonds Marguerite, créé en 2008, réunit la Caisse des Dépôts (France), KfW (Allemagne), PKO (Pologne), Instituto de Crédito Oficial (Espagne), Cassa Depositi e Prestiti (Italie) et des institutions européennes (Commission et BEI). Au 1er janvier 2017, ce fonds doté de 710 M€ avait investi dans 12 projets situés dans 10 pays de l’Union Européenne. Ces projets d’infrastructures d’un montant de plus de 420 M€ concernent majoritairement les énergies renouvelables et les transports.

 

 

Haut de page