Accueil Groupe Caisse des Dépôts

La Caisse des Dépôts, bicentenaire et tournée vers l’avenir

C’est en présence du président de la République que Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des Dépôts, et Marc Goua, membre de la commission de surveillance de la Caisse des Dépôts, ont lancé le 12 janvier au Grand Palais à Paris, les célébrations du Bicentenaire de la Caisse des Dépôts.

12janvier2016

Après avoir rappelé le rôle de la Caisse des Dépôts au service de l’intérêt général tout au long de son histoire depuis sa création en 1816, Pierre-René Lemas a tracé sa feuille de route pour l’avenir. Le Groupe accompagnera et facilitera les mutations de la France, notamment en faveur du développement économique, de l’emploi et des réformes sociales, de la croissance verte et de la transition numérique, au plus près des territoires. 200 ans d’action sous le signe de la confiance et de l’intérêt général permettent à la Caisse des Dépôts d’ouvrir son action en direction de multiples « champs des possibles » et de l’innovation dans de nombreux domaines.

 

Lire la transcription du discours de Pierre-René Lemas

 

Marc Goua, au nom d’Henri Emmanuelli, président de la commission de surveillance, a appelé la Caisse des Dépôts à perpétuer un modèle unique au monde, qui met les ressources à court terme des plus modestes au service de l’investissement à long terme dans l’intérêt de tous. Le Bicentenaire de la Caisse des Dépôts est un « pont jeté vers l’avenir », mais les problèmes à traiter en priorité restent les mêmes : le logement et l’emploi, qui nécessitent une mobilisation forte, car ils sont les fondements du pacte social.

 

Lire la transcription du discours de Marc Goua

 

François Hollande a d’abord évoqué quelques points d’histoire et le statut de la Caisse des Dépôts, qui a « su durer parce qu’elle a été capable de se renouveler sans jamais céder sur l’essentiel ». « La confiance des Français est son capital inestimable », a-t-il souligné, qui lui permet d’intervenir en faveur de l’économie française en plus de sa vocation sociale.

Aujourd’hui, elle doit participer à une ambition nouvelle : s’ouvrir au monde et à l’international. C’est ainsi qu’elle devrait intégrer, pour faire suite aux engagements pris par la France lors de la COP21, l’Agence française de développement (AFD), devenant ainsi l’un des plus grands réseaux de développement au monde et le principal opérateur de la transition écologique et énergétique de notre pays. L’Etat et la Caisse des Dépôts créeront aussi une grande société foncière publique, qui permettra la création de 75 000 logements supplémentaires en 5 ans, tandis qu’une nouvelle filiale de la Caisse des Dépôts se chargera de la rénovation thermiques des bâtiments publics. La Caisse des Dépôts sera également appelée à devenir le gestionnaire des « nouvelles solidarités du 21e siècle », en 1er lieu avec le compte personnel d’activité et via l’orientation des ressources du LDD vers l’économie sociale et solidaire.

 

Lire la transcription du discours de François Hollande

Haut de page