Accueil Groupe Caisse des Dépôts

Soutenir le THD en Moselle et la rénovation thermique des logements sociaux de Lorraine

La Caisse des Dépôts a signé le 11 juin un protocole de partenariat en faveur du déploiement du THD en Moselle, ainsi qu’une convention de partenariat pour la réhabilitation thermique des logements locatifs sociaux de Lorraine.

Ecologie et énergieLogement et immobilierNumériqueServices bancaires et consignations
15juin2015

Le Très haut débit (THD) pour tous les Mosellans

Patrick Weiten, président du conseil départemental de la Moselle et président du Syndicat mixte ouvert d’aménagement numérique de la Moselle, et Marc Abadie, directeur du réseau et des territoires à la Caisse des Dépôts, ont signé le 11 juin à Metz un protocole de partenariat en faveur du déploiement du THD en Moselle et ont officialisé la création du Syndicat mixte ouvert d’aménagement numérique de la Moselle.

La Caisse des Dépôts s’engage à mobiliser pour le financement du projet de déploiement du THD en Moselle, sous réserve de l’obtention également d’un financement du Fonds national pour la société numérique ( FSN ) du Programme d’investissements d’avenir ( PIA ), son enveloppe de 20 Md€ de prêts sur fonds d’épargne mise à disposition du secteur public local sur la période 2013-2017 pour le financement de projets structurants des territoires.

Des logements sociaux moins énergivores en Lorraine

Marc Abadie a également signé le 11 juin une convention de partenariat pour la réhabilitation thermique des logements locatifs sociaux de Lorraine avec le conseil régional et les bailleurs sociaux représentés par Arelor.

Depuis plusieurs années, une forte dynamique est enclenchée notamment au travers du Schéma régional climat air énergie adopté conjointement par l’Etat et le conseil régional de Lorraine en décembre 2012, qui a posé un objectif de rénovation de 30 % des logements sociaux d’ici 2020, avec une cible Bâtiment basse consommation ( BBC ).

En réponse à ces enjeux, l’Etat, la Caisse des Dépôts, les bailleurs sociaux, représentés par Arelor et le conseil régional de Lorraine, ont souhaité formaliser leurs engagements via une convention de partenariat :

  • 50 M€ de crédits européens ( Feder ) financeront, jusqu’en 2020, des projets d’investissement et des actions de sensibilisation en faveur de la rénovation énergétique des logements sociaux, dans le cadre du Programme opérationnel Feder FSE Lorraine et Massif des Vosges 2014 ‐ 2020, dont l’autorité de gestion est le conseil régional de Lorraine. Cette enveloppe permettra d’aider la rénovation énergétique de 15 000 logements sociaux d’ici 2020 ;
  • l’Etat renforce les moyens financiers mobilisables par les bailleurs sociaux pour réhabiliter thermiquement leur patrimoine ;
  • la Caisse des Dépôts s’engage à mettre à disposition des bailleurs sociaux lorrains le dispositif Eco ‐ prêt logement social bonifié.

Arelor entend poursuivre la mobilisation des organismes d’HLM pour favoriser la performance énergétique des logements sociaux et s’engage à atteindre 4 000 réhabilitations énergétiques par an minimum sur la période 2015‐2020, soit 20 000 logements rénovés en 2020.

Ce vaste chantier de rénovation devrait générer un chiffre d’affaires de 110 M€ par an sur la période 2015‐2020 et permettre le maintien ou la création de 1 100 emplois chaque année, ainsi qu’une économie de dépense de chauffage estimée à 40 % en moyenne pour les locataires bénéficiaires.

Haut de page