5 M€ pour financer une station d’eau potable en Corrèze | Groupe Caisse des Dépôts
 
Accueil Groupe Caisse des Dépôts

5 M€ pour financer une station d’eau potable en Corrèze

Le Syndicat Puy des Fourches-Vézère et la Caisse des Dépôts ont signé 26 avril à Brive-la-Gaillarde un contrat de prêt de 5 M€ pour le financement de travaux concernant la construction d’une station de traitement et d’acheminement des eaux.

Transports et infrastructures
04mai2018

A Viollet et P Barlerin
Ce contrat de prêt Croissance verte de 5 M€ sur 40 ans s’inscrit dans le cadre de l’enveloppe de 20 Md€ de prêts sur fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts destinée au financement de projets d’investissement de très long terme. Il couvre la seconde tranche des travaux 2018-2019 estimée à 12 M€. Le projet est soutenu par l’Agence de l’eau Adour Garonne, qui apporte une subvention de 5,8 M€, et le conseil départemental de la Corrèze à hauteur de 1,2 M€. Il fait suite à un 1er financement pour la 1ère tranche des travaux 2015-2017 d’un montant total de 12,8 M€, et pour laquelle la Caisse des Dépôts avait mobilisé un prêt Croissance verte à hauteur de 5 M€ sur 40 ans.

 

Eau potable
Dans un contexte de mise en conformité, pérennisation et rationalisation de la ressource en eau potable, et faisant suite au Schéma directeur départemental d’alimentation en eau potable de la Corrèze, le Syndicat Puy des Fourches-Vézère a lancé un programme de travaux comprenant la construction d'une station de traitement des eaux prélevées dans la Vézère à Uzerche et l’acheminement des eaux traitées jusqu'à la ville de Tulle pour desservir en eau potable les 8 communes et le syndicat adhérents.

 

Ce projet implique la pose de 39 km de canalisations supplémentaires et la construction de   deux réservoirs de 2 500 m3 chacun sur la commune de Seilhac. Le coût total de l’opération est de 29,4 M€.

 

Avec ces deux prêts Croissance verte, la Caisse des Dépôts participe au financement de ce projet structurant pour le territoire, qui va permettre la mise à disposition aux populations d’une eau de qualité conforme aux nouvelles normes de potabilité.

Haut de page