Architecture et paysage

Appel à candidatures "Pour la recherche en architecture et paysage" : Lauréats 2019

 

♦ Soutien à la recherche :
Appel à candidatures 2019
La plateforme de dépôt des dossiers est actuellement fermée.
Liste des lauréats 2019

♦ Projets de sensibilisation et d'innovation : la plateforme de dépôt des dossiers est ouverte du 15 avril au 6 juin 2019.

 

Vous avez un projet de RECHERCHE ? Cliquez ici !

 

De SENSIBILISATION OU D'INNOVATION ? Cliquez ici !

 

Votre projet est REGIONAL ? Cliquez ici !

 

 

 

Doctrine d’intervention

La Caisse des Dépôts est une institution publique, investisseur de long terme au service de l’intérêt général et du développement économique des territoires. Son action de mécénat en faveur de l’architecture et du paysage fait écho à son rôle d’aménageur de l’espace public engagé durablement pour la promotion de modèles de développement territoriaux équilibrés, respectueux de l’environnement et socialement équitables.

La Caisse des Dépôts souhaite renforcer la prise de conscience par le grand public comme par les professionnels de l’architecture et du paysage des enjeux environnementaux et sociaux contemporains. Elle entend également contribuer à une nécessaire évolution des pratiques : les architectes et les paysagistes doivent proposer de nouvelles façons de penser et de réaliser l’aménagement de nos territoires.

Le mécénat de la Caisse des Dépôts inscrit son intervention autour de deux domaines :

  • Un soutien à la recherche en architecture et paysage ;
  • Un dispositif d’accompagnement de projets en matière :
    • de sensibilisation du grand public aux enjeux architecturaux et paysagers ;
    • d'innovation et d’expérimentation en architecture et paysage.

Soutenir la recherche en architecture et en paysage

Le mécénat de la Caisse des dépôts lance pour la quatrième année consécutive un appel à candidatures pour soutenir la recherche et l’innovation dans le champ de l’architecture et du paysage en France. La Caisse des Dépôts souhaite promouvoir des travaux de recherche qui prennent la mesure des enjeux auxquels notre société doit faire face.

La société française connaît aujourd’hui un certain nombre de difficultés d’ordre environnementaux, sociaux et économiques. Ces difficultés sont largement celles de ses modèles de production. Le changement climatique, la diminution de la biodiversité, les mouvements sociaux, nous imposent de faire évoluer nos modèles de production urbaine, de production agricole et industrielle, de production énergétique. Des solutions existent, d’autres sont à explorer : c’est l'objet de notre appel à candidatures pour la recherche en architecture et en paysage 2019.

Face à ces préoccupations majeures, il nous apparaît nécessaire de promouvoir un renouvellement des pratiques des architectes et des paysagistes. Le bâtiment et l’aménagement du territoire sont les premiers secteurs contributeurs d’émission de gaz à effet de serre en France ; la construction neuve et l’étalement urbain continuent à grignoter peu à peu les terres agricoles ; les inégalités en matière de développement territorial et de politique des transports créent un sentiment d’isolement chez une partie importante de la population française. A toutes ces questions, nous sommes convaincus que la recherche en architecture et paysage a des réponses à apporter.

 Cet appel à candidatures est destiné à faire émerger des travaux de recherche innovants qui favorisent la prise en compte des impératifs écologiques et sociaux par les praticiens de l’architecture et du paysage. Les enjeux de ces travaux seront multiples : enrichir les savoirs théoriques et pratiques en architecture et en paysage, capitaliser sur cette connaissance, accroître le niveau de formation, de qualification et d'expertise des professionnels concernés, enfin favoriser l'émergence de nouveaux usages individuels et collaboratifs face à des normes techniques et juridiques contraignantes.

Le sens de cette démarche est de valoriser les pratiques de recherche et d'innovation portées par les diplômés au sein des écoles, par les enseignants et par les agences, collectifs ou autres structures professionnelles, afin de réunir les acteurs académiques, professionnels et institutionnels. Les résultats de ces recherches constitueront un foyer de réflexion pour mieux anticiper les évolutions futures en matière d'architecture et de paysage.

Appel à candidatures 2019

Les lauréats de l'appel à candidatures 2018

Accompagner les projets de sensibilisation ou d'innovation

Le mécénat de la Caisse des Dépôts soutient financièrement des projets de développement, de mise en pratique et de valorisation de pratiques architecturales et paysagères originales et innovantes pour offrir des solutions aux défis environnementaux et sociaux qui s’offrent à nous.

La Caisse des Dépôts soutient tout particulièrement les projets qui mettent en valeur la jeune création architecturale et paysagère afin de donner aux nouvelles générations de praticiens les moyens de contribuer à l’évolution des pratiques au sein de leur profession.

En 2019, la Caisse des Dépôts portera une attention spécifique aux projets qui valorisent un dialogue entre l’architecture et le paysage. Nous défendons l’idée que l’architecture doit s’inscrire au sein d’une démarche paysagère globale et cohérente afin de permettre une nécessaire révolution dans notre façon de construire la ville, de produire de l’énergie, de développer nos circuits économiques. La promotion des liens entre architecture et paysage doit s’entendre comme une volonté de lutter contre la banalisation des territoires pour faire droit au spécifique, au situé : les architectes et les paysagistes doivent constamment chercher à inscrire leurs projets au sein d’un contexte territorial singulier.

Ce deuxième volet de la politique de mécénat est organisé autour de deux objectifs :

La sensibilisation du grand public à l'architecture et au paysage
  • Les projets de sensibilisation visent à faire prendre conscience à un large public de l’importance des questions architecturales et paysagères. Ils témoignent de la façon dont l’architecture et le paysage viennent contraindre ou libérer nos cadres de vie.
  • Par ailleurs, les actions de sensibilisation permettent de développer la culture scientifique et technique du grand public. Elles participent ainsi à une meilleure connaissance globale des solutions architecturales et paysagères qui s’offrent à nous pour contribuer à l’invention de modèles de société plus vertueux.
  • Les thématiques privilégiées par le comité de mécénat sont les suivantes :
    • la transition écologique et énergétique ;
    • le paysage comme outil de l’action publique ;
    • la mise en place de circuits d’économie circulaire dans l’aménagement urbain et paysager ;
    • la promotion d’un développement territorial équilibré ;
    • le logement social ;
    • la réhabilitation du bâti ;
    • l’innovation dans le champ de la création architecturale et paysagère.

Critères de sélection :

  • Valorisation de la jeune création architecturale et paysagère ;
  • Inscription du projet dans les thématiques privilégiées ;
  • Inscription de l’action de sensibilisation dans le temps long ;
  • Impact de l’action de sensibilisation (nombre de bénéficiaires).
Le soutien à l'expérimentation et à l'innovation en architecture et paysage
  • L'évolution des pratiques des architectes et des paysagistes ainsi que leur façon de répondre aux commandes dépendent en partie des innovations qui pourront voir le jour. C'est la raison pour laquelle la Caisse des Dépôts soutient le développement de projets expérimentaux et innovants.
  • Les projets soutenus devront s'inscrire dans l'objectif global du mécénat en architecture et paysage : ils doivent prendre en compte les enjeux environnementaux et sociaux auxquels nous devons aujourd'hui faire face.
  • Ce caractère expérimental ou innovant peut prendre différentes formes en fonction des projets :
    • Innovation technique ou technologique : développer ou utiliser de nouveaux outils et de nouvelles techniques pour favoriser la transformation des pratiques professionnelles et la meilleure prise en compte des impératifs environnementaux ou sociaux ;
    • Innovation méthodologique ou de gouvernance : développer ou utiliser des méthodes de construction de projet qui permettent à des acteurs de répondre de façon plus efficace aux problèmes rencontrés ;
    • Innovation pédagogique : développer ou utiliser des approches différentes dans la façon d’enseigner l’architecture et le paysage aux étudiants afin de valoriser auprès d’eux les pratiques vertueuses d’un point de vue environnemental et social.

Critères de sélection :

  • Valorisation de la jeune création architecturale et paysagère ;
  • Caractère innovant de la démarche ;
  • Reproductibilité de la démarche ;
  • Prise en compte des enjeux environnementaux ou sociaux ;
  • Rôle significatif du financement du mécénat de la Caisse des Dépôts pour la réalisation du projet.

Projets sélectionnés par le comité de mécénat Architecture et Paysage en 2019

Les membres du comité de mécénat Architecture et Paysage ont choisi de soutenir cette année 22 initiatives qui visent à sensibiliser le grand public à l’architecture et au paysage et à déployer des démarches innovantes dans ce champ tout en soutenant la jeune création architecturale et paysagère.

Au titre de l’année 2019 sont soutenus :

  • L’association Carton Plein, pour la réalisation du projet Parcours de jeu, laboratoire d’expérimentation architecturale dans l’espace public en milieu rural ;
  • L’Association Chorographe pour le projet Chimen An Nou, outil cartographique et numérique de promotion des mobilités douces ;
  • L’association ECOS pour le projet d’expérimentation d’une pépinière de quartier participative ;
  • L’Association ICI ! pour la réalisation de l’exposition Ecoles, portant sur le processus de conception des espaces scolaires ;
  • L’Association des Jardins paysagers des Hauts-de-France et des Hortillonnages pour la création d'un réseau de parcs et jardins en région Hauts-de-France (label Arts et Jardins) ;
  • L’association L’Urbanographe pour le lancement du premier Festival international de Cinéma sur la Ville, l’Architecture et le Paysage ;
  • L’association Nantes Futurable, pour le développement du jeu Futurable, visant à sensibiliser le grand public aux évolutions paysagères ;
  • L’association Nos lieux communs pour le lancement du programme de création paysagère et artistique Nomades – Paysages ;
  • L’association Quatorze, pour « Autour des Murs », projet d’aménagement architectural et paysager collaboratif ;
  • L’association Robins des Villes, pour la nouvelle édition de La Ville en Valise, ensemble de ressources pédagogiques sur la ville ;
  • L’association Rural Combo, pour le projet « Conte à re-bourg », proposition d’expérimentations à l’échelle du bourg pour faire la démonstration du potentiel de redynamisation des territoires ruraux ;
  • L’association TEPOP pour le projet Olympiades à énergie populaire, contribution à la réflexion collaborative sur l’architecture et le paysage de demain dans les villes concernées par l’organisation des Jeux Olympiques en 2024 ;
  • L’association Un pas de Côté pour le projet Scénario Post-pétrole d’expérimentation d’outils et de scénarios de résilience territoriale ;
  • La Cité de l’Architecture et du Patrimoine, pour le soutien à la programmation de la Plateforme de création architecturale ainsi que pour l’organisation du concours de micro-architecture Minimaousse ;
  • La Compagnie des Rêves Urbains, pour l’organisation de l’exposition « La Ville en jeux » et sa tournée dans l’ensemble de la France ;
  • La Commune de Lyon pour soutenir les Expérimentations Etudiantes en architecture et en design dans le cadre de la Fête des Lumières 2019 ;
  • Le Centre International d’Art et de Paysage de l’Ile de Vassivière, pour le programme Vassivière Utopia, résidences de créations architecturales et paysagères dans l’espace public ;
  • Le Collectif des Paysages de l’après-pétrole pour le projet « Habiter durablement la terre : partager la culture du Paysage » qui vise à sensibiliser le grand public aux évolutions paysagères ;
  • Le Conseil national de l’Ordre des architectes, pour sa contribution à l’organisation des Journées nationales de l’architecture les 18, 19 et 20 octobre 2019 ;
  • Le GIP Normandie Impressionniste pour le projet de créations architecturales et paysagères le long de la Seine, dans le cadre du festival Normandie Impressionniste ;
  • Le Parc national de la Vanoise pour le projet Tatou d’expérimentation d’une cabane de bergers nouvelle génération ;
  • Le Pavillon de l’Arsenal, pour le programme d’incubation FAIRE, accélérateur de projets architecturaux et urbains innovants.

 

Haut de page