Changement climatique : le groupe Caisse des Dépôts précurseur d’une économie bas carbone

Depuis le début des années 2000, le groupe Caisse des Dépôts se mobilise pour anticiper, accompagner et accélérer les mutations de la société française, vers un développement durable et inclusif. Un travail de fond qui passe aussi par la définition de diagnostics et de standards de place exigeants (labels, études) pour permettre aux différents acteurs d’identifier plus facilement les bonnes pratiques afin d’en accompagner le déploiement.

09avril2019

Ciel bleu avec nuages
Comment anticiper la transformation de l’économie vers plus de sobriété et accompagner les institutions financières et les entreprises vers un nouveau modèle économique bas carbone ? C’est à cette question que les équipes de la Caisse des Dépôts travaillent, en partenariat avec des groupes de place et en lien avec sa filiale Novethic et son think-tank I4CE.
 
Novethic : un accélérateur de tranformation durable

Créée en 2001, Novethic guide les institutions financières, entreprises et citoyens engagés dans leur transformation responsable, notamment par son activité de média et de centre de recherche indépendant. Pionnier de la labellisation des fonds d’investissement responsable en Europe, Novethic, a accompagné les institutions financières et les épargnants respectivement dans le développement et la sélection de produits de placement responsables.  Aujourd’hui Novethic est auditeur du label public pour les fonds de la transition écologique et énergétique (label TEEC). A travers le développement et l’audit de labels financiers responsables ambitieux et exigeants, Novethic contribue à signaler, aux investisseurs particuliers et professionnels, les produits et les pratiques financières ayant un impact sociétal positif pour la transition vers une économie bas-carbone et inclusive. Elle complète ce service de place par des offres de formation aux pratiques pour les décideurs financiers.

I4CE : un think-tank pour accompagner la finance verte

Fournir aux décideurs privés et publics une expertise sur les questions économiques et financières liées à la transition écologique : c’est la mission de l’Institute For Climate Economics (I4CE), lancé en 2015 à l’initiative et de la Caisse des Dépôts et de l’Agence française de développement (AFD). Production d’études, organisation de débats publics, actions de formation constituent ses moyens d’action, souvent en partenariat avec d’autres organismes. Le think-tank produit chaque année un panorama des financements climatiques, présenté au Parlement et devenu un élément clé de suivi de la planification française pour le climat. Il s’intéresse aujourd’hui à des questions telles que les financements affectés à un usage climatique positif, ou encore à la gestion des risques liés au changement climatique.  

Climate Action 100+ : une initiative collaborative d’investisseurs pour encourager les entreprises à s’aligner sur l’objectif 2°

La Caisse des Dépôts a rejoint l’initiative Climate Action 100+ qui rassemble de nombreux investisseurs français et internationaux partageant l’objectif de peser sur les grands émetteurs de gaz à effet de serre pour les encourager à évaluer et adapter leur stratégie avec les objectifs de l’Accord de Paris pour le climat. Lancée en décembre 2017, et s’appuyant sur l’expertise combinée de ses membres, c’est l’une des douze initiatives emblématiques présentées lors du One Planet Summit, pour impulser une transition vers un mode bas carbone Ce dialogue exigeant des investisseurs auprès des sociétés a d’ores et déjà contribué à susciter des ambitions climatiques accrues de la part de certaines entreprises.  

 

Des outils pour favoriser la résilience des territoires aux changements climatiques. En 2016, CDC Biodiversité, filiale de la Caisse des Dépôts a lancé le premier programme post COP21 d’adaptation des territoires au changement climatique. Conçu en partenariat avec les associations environnementales, des scientifiques et des établissements publics, il a pour objectif de renforcer l’adaptation des territoires au changement climatique à l’horizon 2050, et de restaurer la biodiversité. 26 projets sont engagés sur le territoire national, ciblés sur cinq problématiques : zones humides, continuités écologiques, transitions agricole et forestière, biodiversité en ville, écosystèmes marins et côtiers. Le programme s’appuie sur l’engagement volontaires des acteurs économiques à agir au-delà de leurs obligations réglementaires. Le principe est simple : pour 5 € versés aujourd’hui, c’est 1m2 de territoire adapté au changement climatique et suivi jusqu’en 2050. Hors groupe Caisse des Dépôts, de grandes entreprises s’engagent, comme AccorHotels, BNP Paribas Real Estate, mais aussi des PME et des collectivités territoriales.

 

 

 

 

Haut de page