Politique climat

Une politique financière de transition vers la neutralité carbone

Dans un contexte d'urgence climatique, le Groupe inscrit son action dans une feuille de route au service de l’accord de Paris, en accompagnant la transformation des territoires et des entreprises dans un développement :

  • Bas-carbone,  
  • Résilient aux effets du changement climatique,
  • Prenant en compte les enjeux sociaux (ex : précarité énergétique, reconversion) de la transition sur les territoires.

 

A cette fin, la politique climatique des métiers financiers du Groupe mobilise simultanément l’ensemble de nos leviers d’action, sur l’ensemble de nos métiers d’investissement, pour encourager la transition progressive de l’économie réelle vers la neutralité carbone d’ici 2050. D’après les scientifiques du GIEC, cette dernière permettrait en effet de cantonner le changement climatique à une hausse mondiale des températures sous 1,5°C.

Des cibles transversales, exigeantes, et régulièrement actualisées sont définies sur chacun de ces piliers.

Schéma politique climat

Une dynamique collaborative au service d’une ambition partagée 

 

Notre action vise à entrainer d’autres investisseurs institutionnels dans une dynamique similaire et à partager avec eux les innovations et meilleures pratiques. A cette fin, nous sommes membres :

Nous sommes également membres de nombreuses initiatives permettant d’échanger auprès d’autres acteurs de place : sociétés de gestion, émetteurs, banques publiques.

 

Pour en savoir plus :

IIGCC : https://www.iigcc.org/

Mainstreaming climate action : https://www.mainstreamingclimate.org/

Initiative Climat International : https://www.franceinvest.eu/initiative-climat-international-ici

CDP : https://www.cdp.net/fr

 

 

L’Institute For Climate Economics (I4CE), lancé en 2015 à l’initiative et de la Caisse des Dépôts et de l’Agence française de développement (AFD), a pour mission de fournir aux décideurs privés et publics une expertise sur les questions économiques et financières liées à la transition écologique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des méthodes, activités et résultats transparents

Des publications annuelles complètes et transparentes

 

Auprès du public : notre politique, ses modalités de mise en œuvre, et ses résultats sont présentés dans le Rapport annuel et de développement durable et plus particulièrement dans le Bilan investissement responsable, en accord avec les exigences de transparence définies par la loi française relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Notre objectif : progressivement mettre en œuvre les recommandations de la Task Force sur le Reporting Financier du Changement Climatique.

 

Chiffres clés

 

Développement de l’offre de financement de la TEE

12 Md€ de financements aux projets et entreprises de la TEE entre 2018-2019. 

61 nouveaux territoires accompagnés dans des Contrats de Transition Ecologique (CTE)

 

 

Succès des processus de décarbonation des portefeuilles

Empreinte carbone 2014-2019 : -43,5% actions, -66% obligations d’entreprises, - 24% immobilier

 

 

Poursuite du dialogue avec les entreprises financées pour les inciter à gérer les enjeux climatiques 

2019 : enquête auprès de 73 entreprises cotées détenues dans les secteurs exposés aux risques climatiques sur leur exposition à ces risques, couvrant >2/3 des émissions financées

 

 

Encadrement plus strict et transparent des financements aux secteurs fossiles

0 entreprise financée dont l’activité est exposée à >10% au charbon thermique

 

 

Une activité d'investisseur responsable adossé à la politique d'émissions durables

Membre Emetteur des « Green Bond Principles » (GBP) et membre Observateur des « Social Bond Principles » (SBP) la Caisse des Dépôts veille à en respecter les recommandations et notamment celles de recourir à des revues et certifications externes. L’émission se distingue :

  • Par une transparence sur les caractéristiques de ses Obligations Vertes, Sociales ou Durables : critères de sélection des actifs, procédures d'évaluation et de sélection des projets, gestion des fonds levés
  • Par des rapports relatifs à la mise en œuvre des engagements pris : bonne allocation des flux, conformité des projets, indicateurs ESG.

 

Découvrez nos obligations vertes, sociales et durables

 

 

 

Une épargne finançant des projets durables

Auprès des épargnants : grâce aux dépôts du livret de développement durable et solidaire (LDDS) centralisés au Fonds d’Epargne, la Banque des Territoires finance en particulier, sous forme de prêts bonifiés :

  •  La rénovation énergétique des logements sociaux via l’Eco-prêt,
  •  Les investissements des collectivités locales en faveur de la transition énergétique et écologique via le Prêt Croissance Verte (clôturé fin 2017), auquel succèdent le GPI AmBRE depuis 2018 et l’Aqua Prêt en 2019.

 

4200 projets ont été financés, entre 2014 et 2017, par ces prêts de la Banque des Territoires dans 1700 communes, pour un montant total de 5,4 Md€ :

 

  • 700 Prêts Croissance Verte pour un montant total de 3  Md€
  • 3 500 Eco-Prêts (soit 2,4 Md€), pour la rénovation thermique de près de 200 000 logements sociaux.

 

Retrouvez les projets de transition financés par votre épargne