Investissements d’avenir : favoriser le transfert de technologie vers l’entreprise avec Bpifrance

C’est l’heure du bilan pour le Fonds Biothérapies innovantes et maladies rares créé en 2013. Doté de 50 M€ par l’AFM-Téléthon (60 %) et le Fonds national d’amorçage (40 %), géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), il a déjà financé 7 entreprises de la deeptech1 pour un montant total investi de 30 M€.
 

Entreprise
06juin2019

Un bilan positif :

  • 5 entreprises financées à un stade amont : Gensight, Step Pharma, Sparingvision, Dynacure et Ribogenics ;
  • 9 essais cliniques financés ;
  • un médicament ayant obtenu l’Autorisation de mise sur le marché (Cuprior, dans la Maladie de Wilson2) ;
  • 2 introductions en Bourse : GenSight et Adverum.

Laboratoire de recherche

 

Les 30 M€ investis en 6 ans ont permis de lever 495 M€ auprès d’investisseurs, dont 330 M€ sur les marchés boursiers. Les entreprises du portefeuille couvrent les domaines thérapeutiques suivants : myopathies, ophtalmologie, maladie de Wilson, maladies neurodégénératives, maladies inflammatoires et auto-immunes.

 

Depuis sa création, le Fonds favorise ainsi le transfert de technologies des laboratoires vers l’entreprise et participe au développement de start-up biotech3 dès le stade le plus amont.

 

Lire le communiqué de presse sur le site de Bpifrance

 


(1) Deeptech : domaine des technologies qui proposent des produits ou services sur la base d’innovations de rupture souvent issues de la recherche fondamentale.

(2) La maladie de Wilson est une maladie génétique secondaire liée à une accumulation de cuivre dans l'organisme et se manifestant par des atteintes du foie et du système nerveux.

(3) Biotech ou biotechnologie : application de la science et de la technologie à des organismes vivants ou à leurs composantes.

 

Haut de page