Accueil Groupe Caisse des Dépôts

La Caisse des Dépôts acteur de la finance solidaire

La 11ème édition de la Semaine de la finance solidaire se tient du 5 au 12 novembre. L’objectif : renforcer la visibilité de la finance solidaire auprès du plus grand nombre et permettre aux épargnants de détenir toutes les clés pour devenir épargnant solidaire.

Finance
07novembre2018
Une épargne qui donne du sens

Finance solidaire
La finance solidaire permet aux épargnants de financer (ou de contribuer à financer) des projets solidaires d’entreprises et d’associations à forte utilité sociale et environnementale. Ces projets interviennent notamment dans les secteurs de l’emploi, du logement social, de l’environnement et de la solidarité internationale.

Le particulier peut épargner via l’épargne salariale, divers produits de placement (livret, assurance-vie, Sicav) ou investir en tant qu’actionnaire au capital d’une entreprise solidaire via une levée de fonds (plateforme de financement participatif ou club d’investisseurs).

Livret A, livret de développement durable et solidaire (LDDS) et livret d’épargne populaire (LEP) : ils participent à la finance solidaire

L’épargne réglementée est solidaire sans être labellisée comme telle car ses conditions d’emploi sont fixées par les pouvoirs publics. Elle est ainsi en grande partie transformée par la Caisse des Dépôts en prêts pour financer des programmes d’intérêt général : construction et réhabilitation de logements sociaux, politique de la ville et investissements des collectivités locale. Cela concerne près d’1 euro sur 2 placé sur un livret d’épargne réglementée.

 

  • La Caisse des Dépôts est partenaire de l’association Finansol qui promeut une finance éthique, humaine et solidaire. Tout savoir sur la Semaine de la finance solidaire sur le site de Finansol.
  • Novethic est une filiale du Groupe Caisse des Dépôts qui accélère la transformation responsable des institutions financières, entreprises et citoyens engagés. La finance solidaire est un de ses secteurs d’intervention.

 

En chiffres : en 2017, la finance solidaire, c’est 1,8 Md€ de collecte, une année record. Ses encours : 11 Md€ contre 420 Md€ pour l’épargne réglementée, 270 Md€ pour le PEL et 1 676 Md€ pour l’assurance-vie. En 2017, la Caisse des Dépôts a centralisé 60 % de l’épargne réglementée collectée par les banques (245 Md€ sur 420 Md€) et a transformé ces ressources (auxquelles s’ajoutent 20 Md€ de fonds propres et autres ressources) en prêts pour 185 Md€ et actifs financiers (80 Md€). Les prêts financent à 86 % la construction ou réhabilitation de logements sociaux, la politique de la ville et à 14 % les investissements du secteur public local.

 

 

Haut de page