La Caisse des Dépôts soutient l’Institut Paoli Calmettes à Marseille

L’Institut Paoli Calmettes, centre de lutte contre le cancer à Marseille, vient d’inaugurer son nouveau bâtiment IPC3 destiné à la création d’un centre de diagnostic précoce et d’un bloc opératoire en cancérologie. Il a bénéficié d’un prêt Hôpital 2012 sur fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts de 4,8 M€ sur 25 ans.

Médico-social et solidaritéServices bancaires et consignations
24juillet2015

D’un coût de 35 M€ hors équipements, IPC3 a été financé dans le cadre du Plan Hôpital 2012 par une subvention de l’Etat-Agence régionale de santé (ARS) de 8,6 M€ et du conseil départemental des Bouches du Rhône de 13,2 M€, complétée par 8,4 M€ de fonds propres et du prêt Hôpital 2012 de la Caisse des Dépôts de 4,8 M€.

Ce bâtiment dédié à l’ambulatoire dispose d’un plateau technique de dernière génération qui permettra de mieux répondre aux attentes des patients et des accompagnants en termes de qualité d’accueil et de confort, et de faire face à la hausse régulière de l‘activité, de l’ordre de 2,5 % en moyenne par an.

IPC3 compte 11 000 m 2 sur 4 étages, rassemblant l’hôpital de jour chirurgical de 20 places avec cafétéria, l’hôpital de jour médical de 53 places, une unité de prélèvement et une unité de thérapie cellulaire*, un nouveau plateau de 11 salles d’opération et l’unité de réanimation et de surveillance continue de 20 lits.

Trois autres opérations accompagnent la construction d’IPC3 : la réalisation d’une tour pompiers, la création d’une desserte logistique et celle d’un parking souterrain de 230 places.

Visiter IPC3

En savoir plus sur l’Institut Paoli Calmettes

 

* L’originalité de l’IPC : être l’un des rares hôpitaux français à avoir construit en son sein une unité de prélèvement et une unité de thérapie cellulaire pour les malades de la région, et d’avoir l’activité de greffes la plus importante en France.

Haut de page