La construction de la centrale de cogénération biomasse de Novillars est lancée

Elisabeth Eychenne, directrice générale de Crédit Agricole Franche-Comté Investissements, et Antoine Bréhard, directeur régional Bourgogne-Franche-Comté de la Caisse des Dépôts, ont donné le 5 décembre le coup d’envoi de la construction de la centrale cogénération biomasse de Novillars (CBN), dans le Doubs.

Ecologie et énergie
07décembre2016

A Marthey, E Alauzet, P Beluche, L Fagaut, F Gemayel, G Lasserre, P Alpy, B Galland, A Bréhard et E Eychenne
La future centrale de cogénération biomasse, prévue pour début 2019, sera dotée d’une capacité de 20 MWe et d’une puissance thermique de 23,5 MWth. Elle produira de l’électricité qui sera revendue à EDF pendant 20 ans et alimentera en vapeur la papeterie Gemdoubs pour sa production de papier. CBN produira 153 GWh/an d’électricité verte à partir d’une ressource bois énergie, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 105 600 personnes et 215 000 tonnes de vapeur verte, initialement générées par la combustion d’énergies fossiles.

 

CBN s’inscrit comme un véritable outil au service de la redynamisation du territoire grâce à la valorisation de la filière bois franc-comtoise et la création d’emplois au niveau local

 

Le financement de ce projet, d’un montant de 87 M€, a réuni 13 acteurs, dont Akuo Energy-Néréa (50,01 %), la Caisse des Dépôts (21,1 %), CAM Energie (16 %), Gemdoubs (10 %) et Crédit Agricole Franche-Comté Investissements (2,9 %). La participation de la Caisse des Dépôts dans ce projet se monte à 7,7 M€ et un financement à hauteur de 12 M€ sera également apporté par Bpifrance.

 

Lire le communiqué de presse

Haut de page