Le plus grand parc photovoltaïque en Rhône-Alpes est en Ardèche

La Caisse des Dépôts, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR ) et deux entreprises locales de distribution ont inauguré le 27 juin un parc photovoltaïque de 12 MWc sur la commune de Largentière en Ardèche.

Ecologie et énergie
02juillet2014

Equipé de 48 000 panneaux, il fournira 17 000 MWh par an, soit la consommation électrique moyenne d’une ville comme Aubenas. Ce parc est la dernière réalisation du programme de développement de 5 nouvelles centrales de production photovoltaïques en vallée du Rhône et Provence Alpes-Côte d’Azur.

Premier producteur français d’énergie exclusivement renouvelable, CNR porte ainsi la puissance installée de son parc photovoltaïque à 38 MWc, pour un objectif de 100 MWc à horizon 2017. Le parc de Largentière représente un investissement de 13,3 M€ porté par la société de projet ADB Solaire. Ce partenariat de 23 MWc a été initié en décembre 2013 pour 27 M€ d’investissements. Le financement bancaire est assuré par Bpifrance. ADB Solaire regroupe la Caisse des Dépôts (DDTR), CNR, à travers CN’Air, sa filiale dédiée au développement de nouvelles énergies renouvelables, la Sem Energie et Services de Seyssel, et la Régie d’Electricité de Thônes.

La centrale de Largentière est la dernière mise en service d’un programme de développement de cinq nouveaux actifs de production photovoltaïques : Orgnac, Ozon-Arras et Saint-Georges-les-Bains en Ardèche et Vitrolles dans les Hautes-Alpes. Implanté sur les anciens bassins de décantation d’une mine de plomb argentifère, ce parc a permis la réhabilitation d’un site au lourd passé industriel sans créer de conflit d’usage avec l’agriculture et les espaces naturels.

Des mesures écologiques ont par ailleurs été mises en place : suivi du chantier par un écologue, sanctuarisation de zones à enjeux (zone humide, pelouse sèche) sur 20 hectares, mise en place de nichoirs, suivi environnemental par la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature Ardèche, démantèlement des installations à terme, sélection de fournisseurs s’engageant à recycler les panneaux en fin de vie, etc.

Ce projet a également permis de dynamiser le tissu économique local en mobilisant près de cinquante personnes pendant la phase chantier et une dizaine d’emplois indirect en exploitation. Après Hydrea, portefeuille de petites centrales hydrauliques, ADB Solaire constitue le second partenariat réussi associant la Caisse des Dépôts et CNR pour la réalisation de projets contribuant à la diversité énergétique des territoires et au développement des énergies renouvelables.

Haut de page