Levée de fonds : Cityscoot en route pour Barcelone !

La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts), actionnaire historique, participe à la dernière levée de fonds de Cityscoot, société de location de scooters électriques en libre-service. Cette opération permettra de financer l’ouverture du service dans deux nouvelles villes européennes en 2020 et d’augmenter la flotte de scooters.

26Février2020

Cityscoot à Nice
La levée de fonds comprend une augmentation de capital de 23,6 M€ souscrite par deux nouveaux actionnaires, Allianz, assureur historique de la société, et le fonds Demeter, aux côtés des actionnaires historiques, dont le groupe RATP et la Banque des Territoires.

Par ailleurs, un financement d’au moins 6 M€ permettra à la start-up de porter sa flotte à 8 000 scooters électriques.

 

La Banque des Territoires a pour ambition de permettre à chacun, en tout point du territoire, de pouvoir se déplacer en limitant son impact sur l’environnement. Cela passe notamment par l’accompagnement de solutions innovantes de mobilité durable dans les agglomérations, comme les scooters électriques partagés, non polluants et silencieux. C’est à ce titre que nous avons participé sans discontinuer aux levées de fonds successives de Cityscoot depuis 2016.

Pierre Aubouin, directeur du département Infrastructures et transport à la direction de l’investissement - Banque des Territoires

 

Logo Cityscoot
Depuis le lancement de Cityscoot à Paris en 2016, une flotte de 7 000 scooters électriques a été progressivement déployée à Paris et dans 15 communes limitrophes, ainsi qu’à Nice, Milan et Rome. Barcelone sera la prochaine ville européenne à accueillir le service en mai 2020. A Paris, Cityscoot a déjà convaincu 180 000 utilisateurs pour 15 000 à  25 000 trajets quotidiens d’une durée moyenne de 15 min et 4,5 km parcourus.

 

 

Lire le communiqué de presse

 

Cityscoot fait partie du Next40, qui regroupe 40 jeunes entreprises françaises des plus prometteuses et susceptibles de devenir des leaders technologiques de rang mondial. Certaines sont des licornes, des start-up non cotées en bourse valorisées à 1 Md€ ou plus.

 

 

 

Haut de page