Lutter contre la fracture territoriale en Nouvelle-Aquitaine

Des nouveaux bus plus écologiques pour Angoulême, des centres bourgs rénovés et redynamisés pour Château d’Oléron et Montguyon : autant de moyens pour lutter contre la fracture territoriale ou sociale en Nouvelle-Aquitaine, avec l’appui de la Banque des Territoires de la Caisse des Dépôts.

Développement du territoire
17septembre2019
Angoulême : des nouveaux bus pour la rentrée !

Bus Möbius à Angoulême
Les bus à haut niveau de service (BHNS) de Grand Angoulême sont entrés en service le 2 septembre, le jour même de la rentrée scolaire. Les premiers Möbius rouges tout neufs qui circulent sur deux nouvelles lignes sont moins polluants puisqu'ils sont hybrides, et aussi plus rapides, car ils circulent sur des voies réservées.

Equipés de prises USB et de la Wifi, leur fréquence est améliorée : un bus toutes les 10 mn. Les deux nouvelles lignes assurent à elles seules 40 % du trafic sur l'agglomération d'Angoulême, avec une meilleure desserte de la gare.

 

L’accompagnement global de la Banque des Territoires sur ce projet s’est élevé à 8 M€, avec la signature d’un prêt de 4 M€ en juillet 2019.

Accompagner la rénovation du centre bourg de Château d’Oléron

Rénovation du centre bourg de Château d’Oléron
La Banque des Territoires et la commune de Château d’Oléron ont signé le 1er août un contrat de prêt de 2,5 M€ pour accompagner la rénovation du centre bourg :
  • revitalisation du centre bourg,
  • maintien du commerce et des services de proximité,
  • attractivité du territoire.

Il s’agit de revoir l'organisation de la vie locale d'un point de vue économique, sécuritaire, écologique, paysager, architectural et social.

Redynamiser le centre bourg de Montguyon

La Banque des Territoires et la commune de Montguyon ont signé le 19 juillet un contrat de prêt GPI Ambre de 1,4 M€ pour financer la rénovation énergétique d'un ensemble immobilier situé en centre bourg.

 

Cet ensemble accueillera une maison de santé pluridisciplinaire, une salle associative, l'office de tourisme, une salle de remise en forme et 3 logements, dont un destiné au médecin pour assurer les gardes. Il bénéficiera d’un système de chauffage en géothermie.

 

 

 

Haut de page