Niort : 2e édition du Salon national de l’économie sociale et solidaire

Les 23 et 24 octobre s’est tenu à Niort le Salon national de l'économie sociale et solidaire (ESS), dont la Caisse des Dépôts est un partenaire incontournable, en présence de Martine Pinville, secrétaire d'Etat chargée du commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'ESS.

Economie
28octobre2015

Patrice Bodier, directeur régional Poitou-Charentes de la Caisse des Dépôts, a exposé et réaffirmé l’engagement de la Caisse des Dépôts dans le domaine de l'ESS. La présence, pour la 1re fois sur le Salon, d’un stand Caisse des Dépôts, a permis de faire connaître l’action de la Caisse des Dépôts auprès du grand public, notamment sa collaboration avec de nombreux acteurs de l’ESS dans la mise en place et le suivi des différents dispositifs qu’elle soutient :
  • dispositif local d’accompagnement au monde associatif,
  • microcrédit personnel,
  • plateformes de prêt d’honneur,
  • solutions de financement proposées par les fonds territoriaux de France Active.

La convention Agir pour l’emploi et la création d’activités 2014-2017,  signée le 30 septembre 2014, a renouvelé l’appui de la Caisse des Dépôts en la matière, avec un engagement d’investir 45 M€ en moyenne annuelle sur la période via deux axes :

  • la création d’entreprises et le développement des très petites entreprises (TPE), via notamment reconduction du dispositif Nacre et le maintien du soutien au Fonds de cohésion sociale ( FCS ) ;
  • l'ESS, notamment les dispositifs locaux d’accompagnement ( DLA ).

En Poitou-Charentes :

  • l’ESS représente 13 % de l'emploi (10% au niveau national) ;
  • le dispositif de microcrédit personnel, animé avec la Région, a permis depuis 2007, à plus de 6 000 personnes exclues du système bancaire d’obtenir un microcrédit garanti à 50 % par le FCS ;
  • depuis 2009, près de 2 300 prêts à taux 0 % Nacre ont été accordés, pour 13 M€, qui ont contribué à créer ou reprendre plus de 1 800 entreprises de la région ;
  • en 2014, un cofinancement de 184 000 € a permis à 280 associations de bénéficier de missions d’expertise.
Haut de page