Paca : une convention en faveur du développement territorial

Michel Vauzelle, président de la Région Paca, et Marc Abadie, directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts, ont signé le 2 avril une convention de partenariat d’une durée de trois ans, réaffirmant ainsi leur engagement en faveur du développement et de l’attractivité de la région Paca.

Développement du territoireEcologie et énergieEntrepriseRecherche et développementTourisme et loisirsTransports et infrastructures
02avril2015

Afin de construire une vision globale et partagée des problématiques du territoire et d’y apporter des réponses opérationnelles, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) et la Caisse des Dépôts ont décidé de renforcer leur collaboration en signant une convention de partenariat pour une durée de trois ans.

Convaincues que la dynamique régionale se construit autour de projets opérationnels publics ou privés, la Région et la Caisse des Dépôts ont souhaité que cette convention stratégique s’oriente autour de trois axes majeurs :

  • le développement et la compétitivité du territoire régional ;
  • la solidarité et la cohésion sociale ;
  • la transition énergétique et écologique.

Cette collaboration vise à apporter des réponses opérationnelles : faciliter l’implantation et le développement des entreprises innovantes, développer l’économie touristique, répondre aux exigences du Schéma régional climat-air-énergie, développer la production de logements sociaux et accompagner la mise en œuvre des projets des Universités.

La Région et la Caisse des Dépôts vont ainsi mutualiser leurs actions et financements pour :

  • faciliter l’implantation et le développement des entreprises innovantes ;
  • structurer le secteur de l’Economie sociale et solidaire (ESS) ;
  • développer les infrastructures et les services numériques ;
  • renforcer la compétitivité des territoires par l’urbanisme et les transports ;
  • développer l’économie touristique ;
  • accompagner la mise en œuvre des projets des Universités ;
  • améliorer l’attractivité de l’offre de formation par alternance et l’offre d’hébergement des apprentis ;
  • améliorer le taux d’accompagnement des créateurs d’entreprises ;
  • promouvoir l’entrepreneuriat féminin ;
  • développer la production de logements sociaux et d’insertion ;
  • améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers prioritaires ;
  • réduire la consommation énergétique des bâtiments/équipements publics, des logements sociaux et des logements privés ;
  • augmenter et diversifier la production régionale d’énergies renouvelables ;
  • structurer la filière bois-énergie.

 

Haut de page