Réduire de 20 % d’ici 2020 l’empreinte carbone de nos portefeuilles d’actions

A l’occasion du colloque Novethic le 24 novembre et à une semaine de la COP21, le groupe Caisse des Dépôts confirme son engagement*, de décarboner ses portefeuilles d’actions cotées (dont CNP Assurances et Bpifrance) via une politique actionnariale renforcée visant la décarbonation de l’économie réelle.

Ecologie et énergieFinance
24novembre2015

Visuel blé vert
Après une enquête permettant d’apprécier la situation des 100 entreprises françaises du SBF120 dans lesquelles il est investi, le groupe Caisse des Dépôts se fixe un objectif de réduction de son empreinte carbone de -20 % par millier d’euros investis sur la période 2014-2020. Cet engagement porte sur la totalité des portefeuilles actions gérés en direct, soit une valeur boursière de 55 Md€. Le Groupe apporte ainsi une contribution financière majeure à l’agenda positif de la COP21.

Pour atteindre cet objectif, le groupe Caisse des Dépôts, signataire de l'Engagement de Montréal sur le carbone mènera une politique d’engagement actionnarial renforcée sur les enjeux énergétiques et climatiques. Si la réduction volontaire des émissions des sociétés détenues en portefeuille s’avère insuffisante à moyen terme, le Groupe procèdera à des réallocations.

Le Groupe réaffirme plus généralement ses engagements visant la décarbonation de ses portefeuilles de placement. Concernant ses investissements immobiliers (5 Md€ d’actifs bureaux et logements, concernés sur plus de 150 sites), la Caisse des Dépôts et CNP Assurances vont réduire de 38 % la consommation énergétique de leurs portefeuilles d’ici 2030. Concernant les infrastructures, une évaluation des émissions de gaz à effet de serre est en cours. Elle alimentera, dès 2016, la mise en œuvre d’une stratégie d’investissement concourant à la transition écologique et énergétique des territoires.

Charbon thermique : la Caisse des Dépôts pérennise son désengagement

Disposant de portefeuilles financiers d’ores et déjà faiblement exposés au charbon, après avoir cédé 100 M€ en 2015, le Groupe ne détiendra plus à la fin de l’année aucun titre en direct dans les actions cotées et titres de dette de sociétés dont plus de 25 % du chiffre d’affaires est lié au charbon thermique. Le Groupe s’engage en outre à ne pas investir en direct dans les actions cotées et titres de dette de sociétés dont l’exposition de l’activité au charbon dépasse 20 % du chiffre d’affaires. Plus généralement, le Groupe s’engage à ne pas financer de nouvelles capacités de production d’énergie à base de charbon.

15 Md€ pour financer la transition vers une économie bas carbone : 6 Md€ déjà engagés

Le Groupe s’est engagé à mobiliser 15 Md€ pour le financement de la transition écologique et énergétique sur la période 2014-2017 :

  • 10 Md€ de prêts aux collectivités territoriales et aux organismes de logement social en faveur de la croissance verte ;
  • près de 4 Md€ aux entreprises de la transition écologique et énergétique (Bpifrance).

A ce jour, 6 Md€ sont déjà engagés, dont 4 Md€ de prêts et d’investissement en faveur de projets sur les territoires.

En 2017, le groupe Caisse des Dépôts procèdera à une évaluation de ces engagements afin de fixer un nouvel objectif pour la période 2018-2020. De manière globale, le Groupe se donne 2 ans pour élaborer une feuille de route de long terme orientant l’ensemble de ses activités vers une trajectoire compatible avec l’objectif des 2°C.

 

Lire le communiqué de presse

Lire le communiqué de presse de CNP Assurances annonçant ses mesures phare en faveur de la transition écologique et énergétique et le communiqué de presse concernant le lancement du fonds Meridiam Transition

 

* Pris en mai 2015 lors du Climate Finance Day

Haut de page