Réforme de la formation professionnelle : la Caisse des Dépôts et le ministère du travail s’engagent pour réduire les inégalités sociales

Le Compte personnel de formation évolue, un nouveau site internet et une application mobile seront disponibles à l’automne pour simplifier le parcours des usagers. La Caisse des Dépôts devient par la loi un acteur central de la formation professionnelle et accompagne l’État dans la transformation de notre pays pour plus de justice sociale.

Enseignement et formation
11janvier2019

Promulguée le 5 septembre 2018, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a réformé profondément le dispositif d’apprentissage et de formation en France. « L’esprit de la loi est de créer une société de compétences afin de rendre la France plus compétitive au niveau international », rappelle Michel Yahiel, directeur des retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts. Restait à engager concrètement cette réforme : c’est chose faite avec la signature par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ainsi que le directeur général de la Caisse des Dépôts, Éric Lombard, vendredi 11 janvier 2018, d’une convention permettant à la Caisse des Dépôts d’engager des travaux de mise en œuvre du nouveau Compte personnel de formation.

 

La Caisse des Dépôts, acteur de premier plan de la formation professionnelle

 

L’État a mandaté la Caisse des Dépôts pour mettre en œuvre le nouveau Compte personnel de formation dans toutes ses dimensions. Si, historiquement, la Caisse des Dépôts avait la gestion du système d’information de l’ancien Compte personnel de formation, elle en devient aujourd’hui l’opérateur technique et financier.

 

Elle en assurera le fonctionnement du service en ligne, la centralisation des données ainsi que la gestion des ressources financières. Deux fonds dédiés (celui des contributions obligatoires et celui des contributions volontaires) permettront le paiement des organismes de formation ; ce nouveau dispositif sera disponible progressivement à partir de novembre 2019.

 

Une des principales nouveautés concerne la création d’une application mobile, disponible en novembre prochain. Chaque actif disposera ainsi sur son smartphone d’un parcours individualisé permettant d’accéder directement au catalogue de formations, de s’inscrire à la formation de son choix et de mobiliser les financements.

 

La formation professionnelle accessible pour tous

 

La Caisse des Dépôts joue ainsi pleinement son rôle d’accompagnement des politiques publiques au service de l’intérêt général. Face à un marché du travail en pleine mutation – d’ici une dizaine d’années, un métier sur deux aura fondamentalement changé –, la formation est en effet un axe majeur de transformation de notre pays.

 

Elle permet d’adapter les compétences des salariés aux évolutions du marché du travail et aux nouveaux métiers qui en découlent. Elle participe également à la réduction de la fracture sociale, car seulement 6% des ouvriers disent pouvoir choisir une formation, contre 25% des cadres. Les inégalités sont aujourd’hui présentes à tous les niveaux : « Aujourd’hui, l’heure de formation continue d’un cadre est plus chère que celle d’un ouvrier ou d’un employé, il s’agit de justice sociale », souligne Muriel Pénicaud, ministre du Travail.

 

Le Compte personnel de formation en chiffres

Part dédiée au compte personnel de formation dans le budget total de la France et pilotée par la Caisse des Dépôts : 2 milliards d’euros

Nombre de personnes concernées : 25 millions de comptes personnels de formation alimentés chaque année

 

Haut de page