Signature du contrat de redynamisation du site de Défense de Dijon

Développement du territoireEcologie et énergieEntrepriseTransports et infrastructures
18novembre2015

Manuel Valls a présidé le 13 novembre la séance de signature* du contrat de redynamisation du site de Défense (CRSD) de Dijon. Ce dispositif s’inscrit dans le cadre de la fermeture de la base aérienne 102.

Trois axes d’action pour le groupe Caisse des Dépôts :

  • la pérennisation des activités aéroportuaires civiles par la remise à niveau des infrastructures ;
  • le développement de la Cité internationale de la gastronomie de Dijon. Ce projet qui s’étendra sur 20 000 m² sur le site de l’ancien hôpital général a vocation à être un porte-drapeau de la gastronomie française dans le monde. La Caisse des Dépôts étudiera la possibilité d’investir dans tel ou tel projet développé dans cette cité. Le montant total de l’investissement est de 200 M€ ;
  • le développement d’outils dédiés au financement des entreprises. Le fonds mutualisé Dévemploi 21 constitué par le fonds de conversion industrielle, abondé par l’Etat (Fonds pour les restructurations de la Défense - FRED), viendra alimenter le nouveau fonds de prêts d’honneur Croissance Initiative Côte d’Or promu et soutenu par la Caisse des Dépôts à hauteur de 300 000 €.

 

En savoir plus sur les contrats de redynamisation des sites de Défense

En savoir plus sur la Cité internationale de la gastronomie de Dijon

 

* Le contrat a été signé par E Delzant, préfet de la région Bourgogne, préfet de la Côte-d’Or, F Rebsamen, maire de Dijon et président du Grand Dijon, F Patriat, sénateur de la Côte-d’Or et président du conseil régional de Bourgogne, J Almeida, maire de Longvic et président du syndicat mixte de l’aéroport Dijon-Bourgogne, les maires de Bretenière, Neuilly-lès-Dijon, Ouges et Sennecey-lès-Dijon.

Haut de page