Transatlantique Cap Martinique

Une course en solidaire !

La course

7 000 km entre la Trinité-sur-Mer et Fort-de-France : telle est la course sans escale dans laquelle se sont lancé 40 voiliers, skippers amateurs, en solo et en duo, le 1er mai, au départ de la Trinité-sur-Mer. Les premiers sont arrivés à Fort-de-France après trois semaines de navigation, à partir du 21 mai.

Chaque skipper soutenait une cause. Pascal Coret, collaborateur de la Caisse des Dépôts, a choisi CDC Développement solidaire, l’association « maison ». Un soutien gratuit : notre skipper a payé sur ses deniers son engagement et tous ses frais, il a offert simplement une belle visibilité à notre association.

Si vous souhaitez continuer et lire nos vidéos,
vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Crédit @Caisse des Dépôts

Son arrivée

Il a bouclé sa 1ere Transatlantique en 26 jours 22 heures 14 minutes 15 secondes. Tel est le temps passé en mer par Pascal Coret, notre skipper, pour parcourir 7 920 km entre la Trinité-sur-Mer et la Martinique. Il a franchi la ligne d’arrivée de Fort-de-France, accueilli par Christophe Laurent et l’équipe de la DR Antilles-Guyane, le samedi 28 mai, au petit matin, à 7h14 mn et 15 secondes.

En temps compensé, il s'est classe 11e sur les 14 bateaux solos qui ont pris le départ (un 15e n’est pas parti). Pari réussi et contrat rempli !

5 000 € ont été collectés grâce à cet événement, qui ont permis de financer un projet soutenu par CDC Développement solidaire en Inde du Sud : l’accès à l’eau potable avec création de latrines et d’un système de gestion des déchets pour 1 280 villageois intouchables. 

Bravo Pascal pour cet exploit et merci pour cet engagement ! !

l'arrivée le 28 mai de Pascal Coret

Crédit @Caisse des Dépots.fr

Pascal Coret

Si vous souhaitez continuer et lire nos vidéos,
vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Une course en solidaires

Crédit Caisse des Dépôts

Crédit @Caissedesdepots

Arrivée Fort-de-France le 28 mai

Crédit Caisse des Dépôts

la DR et Pascal à l arrivée

Le départ

Notre Skipper

Et parmi ces aventuriers, un collaborateur de la Caisse des Dépôts.

Skiper Pascal Coret
Pascal Coret Collaborateur

Cet amoureux des grands espaces a suivi le parcours classique des passionnés de voile : stages à la mythique école des Glénans (la 1ere école de voile en Europe), puis monitorat, encadrement, et enfin achat de son bateau actuel, le Vesper Pogo (9,14 m de long) ; il a enchaîné régates et courses au large, « par goût du challenge, et parce que la mer est aujourd’hui un des derniers espaces sauvages de liberté ». Pourquoi courir La Cap Martinique ? « C’est une traversée pure, un one shot, une vraie aventure ».

Pascal Coret.
Directeur adjoint du département gestion des placements, en charge des segments obligataires à la Caisse des Dépôts.

Il a choisi de soutenir CDC Développement solidaire « parce que ce sont des collègues qui font vivre cette association, qui finance des petits projets essentiels pour les populations des pays concernés ».
Comment ? En offrant une belle visibilité à notre association : ainsi les voiles et la coque de son voilier Vesper portent notre logo (grâce au soutien financier de la Banque des territoires), et de nombreuses animations et appels aux dons ont été organisés tout au long de la course, au profit de nos actions. 

J’ai envie de faire un don express à CDC Développement solidaire

Je soutiens maintenant

Le Vesper

Pascal navigue sur un Vesper Pogo 30 (9,14 mètres de long pour 14 mètres de haut), voilier construit pour la première fois en 2013, qui comporte deux cabines et peut accueillir 4 à 5 personnes. Un voilier conçu et fabriqué dans le Finistère en Bretagne, et qui se caractérise par sa polyvalence : il permet de naviguer vite, à la fois au large ou en côtier. Certes ce modèle n’est pas le plus récent, mais Pascal le connait bien et sait en obtenir le meilleur !

Les 7 000 km estimés sont tracés en ligne droite, mais aucun voilier n’a pu suivre cet itinéraire.

Caisse des Dépôts

Caisse des Dépôts

Caisse des Dépôts

Caisse des Dépôts

Le saviez-vous ?

Oh mon bateau ôôô !

Crédit Caisse des Dépôts

Le Vesper Pogo est un bateau atypique, un peu ancien, pour lequel Pascal a eu un coup de cœur. Ses atouts ? « C’est un bateau marin, sain et fiable, et bien stable lorsque le spi est déployé, donc relativement confortable. En revanche c’est le plus petit de la flotte, donc pas forcément le plus rapide… Mais il aura son mot à dire ! »

Top chef !

Crédit Caisse des Dépôts

Boîtes, des produits sous-vide, agrumes, saucissons, marmelade d’orange pour le petit-dej…et beaucoup de sachets lyophilisés : Pascal a prévu 36 kg de vivres pour son voyage. A moins d’une semaine de l’arrivée, il lui reste encore quelques fruits frais : citrons verts et kiwis. Et encore 30 litres d’eau, sur les 80 litres embarqués au départ.

Les sargasses agacent !

Crédit Caisse des Dépôts

Ces algues sont un fléau pour les Antilles. Elles envahissent les plages, et aussi la mer, formant de grands bancs opaques. La hantise des voiliers ! Elles se collent sur la quille, bloquent les safrans. Les concurrents de la Transat’ tentent de les arracher avec une perche, mais dès qu’une se décroche, dix autres la remplacent …