Transatlantique Cap Martinique - 2ème édition

Une course en solidaire !

La course

Ils sont arrivés !

Il a franchi en solo la ligne d'arrivée de Fort de France samedi 11 mai à 15h24 heure locale, accueilli par la direction régionale Antilles-Guyane. Soit 7 782 km (4 202 milles nautiques) parcourus en 27 jours, 24 minutes et 58 secondes. 

Pascal Coret, collaborateur de la Caisse des Dépôts, se classe ainsi 13e sur 21 bateaux solos engagés : pari solidaire gagné !

60 voiliers, en solo et en duo, participaient à cette 2e édition, les 1ers skippers sont arrivés le dimanche 5 mai à Fort de France après trois semaines de navigation. 

 

 

Chaque concurrent devant soutenir une cause, Pascal Coret portait sur ses voiles les couleurs de CDC Développement solidaire. Un soutien gratuit : notre skipper a payé sur ses deniers son engagement et ses frais.  Il a choisi de mettre en avant un projet vital soutenu par l’association : offrir, grâce à la construction d’un waterkiosk au Cambodge, un an d’eau potable à 5 000 écoliers. 

Bravo à Pascal pour cet exploit !

En savoir plus sur les résultats

Si vous souhaitez continuer et lire nos vidéos,
vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

 

 

 

 

En direct de l'arrivée

Une 2ème édition riche en événements, forte en émotions, qui a resserré davantage les liens entre skippers.

Pascal Coret

Pascal Coret avec l'équipe de la DR Antilles Guyane

© Marc Marsillon / Cap Martinique

Loïc Roland - DR Antilles Guyane , Pascal Coret, Jean-Philippe Cau Codirecteur de la course, Roland Picot directeur territorial Antilles Guyane (de gauche à droite)

Crédit ©Roland Picot / DR AG

 

 

 

Offrez un an d’eau potable à 5000 écoliers !

Au Cambodge, 84% de la population n’a pas accès à l’eau potable.

Cette année, la collecte organisée dans le cadre de Cap Martinique viendra soutenir un waterkiosk, petite structure produisant de l’eau potable : pompage de l’eau via l’énergie solaire, traitement et filtration, mise en bonbonne, puis distribution de l’eau aux usagers, pour un prix modique. 
Grâce à la collecte, de l’eau gratuite pour les enfants. Le waterkiosk distribue également de l’eau dans les écoles aux alentours. Avec 2 €, un écolier boit de l’eau potable toute une année.

Alors offrez un an d’eau potable à 5 000 écoliers !

 

je soutiens maintenant ce projet

 

Crédit © 1001 Fontaines

Notre Skipper

Et parmi ces aventuriers, un collaborateur de la Caisse des Dépôts.

Skiper Pascal Coret

Cet amoureux des grands espaces a suivi le parcours classique des passionnés de voile : stages à la mythique école des Glénans (la 1ere école de voile en Europe), puis monitorat, encadrement, et enfin achat de son bateau actuel, le Vesper Pogo (9,14 m de long) ; il a enchaîné régates et courses au large, « par goût du challenge, et parce que la mer est aujourd’hui un des derniers espaces sauvages de liberté ». Pourquoi courir La Cap Martinique ? « C’est une traversée pure, un one shot, une vraie aventure ».

Pascal Coret.
Directeur adjoint du département gestion des placements, en charge des segments obligataires à la Caisse des Dépôts.

Il a choisi de soutenir CDC Développement solidaire « parce que ce sont des collègues qui font vivre cette association, qui finance des petits projets essentiels pour les populations des pays concernés ».
Comment ? En offrant une belle visibilité à notre association : ainsi les voiles et la coque de son voilier Vesper portent notre logo (grâce au soutien financier de la Banque des territoires), et de nombreuses animations et appels aux dons seront organisés tout au long de la course, au profit du projet Waterkiosk

 

 

Le bateau

Pascal navigue sur un Pogo 30 (9,14 mètres de long pour 14 mètres de haut), voilier construit pour la première fois en 2013, qui comporte deux cabines et peut accueillir 4 à 5 personnes. Un voilier conçu et fabriqué dans le Finistère en Bretagne, et qui se caractérise par sa polyvalence : il permet de naviguer vite, à la fois au large ou en côtier. Certes ce modèle n’est pas le plus récent, mais Pascal le connait bien et sait en obtenir le meilleur !

Les 7 000 km estimés sont tracés en ligne droite, mais aucun voilier ne peut suivre cet itinéraire direct.

Pascal a ainsi parcouru 7 782 km, soit 4 202 milles

©Roland Picot

©Roland picot

Caisse des Dépôts

©Caisse des Dépôts - DR AG

Crédit ©Pascal Coret

A boire et à manger

95 litres d'eau,

35 kg de vivres,

1 réchaud remis à neuf 

Côté intendance, Pascal a tout prévu.

Au menu, produits lyophilisés, conserves -dont l'incontournable pâté Henaff- et des fruits frais : oranges et fruits de la passion, qui vont durer le plus longtemps.