Accueil Groupe Caisse des Dépôts

Groupe SNI : 6 000 places d’hébergement d’urgence financées par le fonds à impact social Hémisphere

Le groupe SNI et Ampère Gestion ont lancé le 15 mars un fonds à impact social, Hémisphere, dont la 1ère opération porte sur le rachat de 62 hôtels qui, après restructuration, offriront près de 6 000 places d’hébergement d’urgence. Ce dispositif innovant apporte une réponse adaptée à la crise de l’hébergement d’urgence et pourra être étendu à d’autres champs de l’action sociale.

Logement et immobilier
15mars2017

Le fonds Hémisphere
Le fonds Hémisphere, qui regroupe six investisseurs institutionnels de premier plan, sera géré par Ampère Gestion. Il rachètera une centaine d’hôtels économiques d’ici la fin 2017. Ces hôtels seront rénovés puis loués à Adoma, spécialiste de l’insertion par le logement et filiale du groupe SNI, qui assurera les prestations d’hébergement et d’accompagnement social. 6 000 places d’hébergement d’urgence seront ainsi créées dans un premier temps via ce dispositif. Elles seront opérationnelles dans un délai de 6 mois.

 

Avec une capacité d’investissement de 200 M€, Hémisphere dispose de ressources suffisantes pour acquérir, au cours des deux prochaines années, des ensembles immobiliers représentant 10 000 places d’hébergement d’urgence. Il s’inscrit dans la dynamique des titres à impact social ou social impact bonds (TIS), qui permettent de faire financer un programme social par un acteur privé en conditionnant sa rémunération à l’atteinte d’objectifs sociaux. Via ce dispositif, l’Etat réalise une économie de 40 % sur le coût des nuitées hôtelières. Au-delà de l’enjeu budgétaire, il s’agit aussi de mieux contrôler la qualité de l’hébergement et les prestations d’accompagnement.

 

Le dispositif associe étroitement acteurs publics et privés :

  • l’Etat définit le cahier des charges des prestations confiées à un opérateur social ;
  • Adoma, opérateur social sélectionné par l’Etat, est en charge de l’hébergement et de l’accompagnement social ;
  • six investisseurs institutionnels de long terme financent le projet dans une démarche d’investissement à impact social (engagement de 100 M€) ;
  • la CEB, banque de développement du Conseil de l’Europe, complète les ressources du fonds par un financement de 100 M€ maximum ;
  • un évaluateur indépendant mesure l’atteinte des objectifs sociaux, sur lesquels est assise une partie de la rémunération des investisseurs.

 

Le fonds Hémisphere

 

Lire le communiqué de presse

Haut de page