02 novembre 2020

Climat : le groupe Caisse des Dépôts renforce l’encadrement de ses financements aux énergies fossiles

Caisse des Dépôts Bpifrance Groupe La Poste SFIL Energie et environnement

À l’occasion du Climate Finance Day, le 29 octobre à Paris, le groupe Caisse des Dépôts annonce avoir renforcé l’encadrement de ses financements aux énergies fossiles, avec des mesures sur le pétrole et le gaz, et l’accentuation de ses lignes d’exclusion relatives au charbon thermique. L’objectif : contribuer à une limitation à 1,5 °C du réchauffement climatique mondial d’ici la fin du siècle.

La transition écologique constitue l’un des 4 axes prioritaires d’action du plan de relance du groupe Caisse des Dépôts. Dans le contexte actuel d’urgence climatique et de crise sanitaire, il mobilise tous ses leviers d’actions :

  • Charbon thermique : renforcement de la politique d’exclusion et d’engagement. À compter de 2021, le Groupe (Caisse des Dépôts, Bpifrance, SFIL) exclut de ses financements et investissement les principales sociétés productrices de charbon thermique ou d’énergie à base de ce dernier, ou développant des activités reposant sur le charbon thermique*.

  • Pétrole et gaz : une sélectivité accrue. Le Groupe (Caisse des Dépôts, Bpifrance, SFIL) intègre l’alignement climatique dans la sélection de ses financements et investissements et met en œuvre une politique d’exclusion des hydrocarbures non conventionnels, les plus dommageables au climat et à l’environnement*.

  • Pétrole et gaz : publication d’attentes actionnariales. Le Groupe attend des entreprises du secteur pétrole et gaz détenues en portefeuille qu’elles rendent public un plan de transition vers la neutralité carbone clair et crédible, avec des objectifs de réduction de gaz à effet de serre sur un large périmètre d’activités intégrant leurs émissions indirectes*.

  • Décarbonation des portefeuilles sur l’ensemble des secteurs. Le Groupe poursuit ses travaux d’élaboration d’une nouvelle trajectoire de décarbonation de ses portefeuilles financiers en ligne avec les scenarios de neutralité carbone, en s’appuyant sur des méthodologies de place*.

  • Financements verts : contribution à une relance verte. Le Groupe a annoncé en septembre un Plan Climat prévoyant des financements massifs pour contribuer à une relance verte en France. 40 Md€ sont ainsi mobilisés sur 2020-2024 pour les territoires, via la Banque des Territoires, et pour les entreprises, via Bpifrance.*

Les grands institutionnels, poussés par leurs clients et leurs collaborateurs, sont en train de bouger. La Caisse doit être exemplaire : nous devons faire plus que les autres et aller plus vite. Mais ce mouvement est engagé et il est décisif.
Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts à Novethic

Lire le communiqué de presse

Lire l’article de Novethic « Les exclusions de projets pétroles et gaz les plus controversés annoncent un mouvement plus large »

Lire notre dossier « La finance verte pas assez verte ? »

 

* Voir le détail dans le communiqué de presse