Nos engagements pour le climat

Face à l’urgence climatique, le financement d’une économie bas carbone et résiliente, compatible avec un scénario de réchauffement climatique limité à 1,5°C d’ici 2050, est notre priorité.

Crédit
© Sutipond Stock - adobe stock

Nos engagements pour le climat

  • Accroître les financements en faveur de la transition écologique et énergétique

  • Eliminer les investissements néfastes pour le climat

  • Décarboner nos portefeuilles par l’engagement actionnarial et les entreprises que nous accompagnons

  • Evaluer et gérer le risque climatique.

 

En savoir plus sur la politique climat de l’ensemble de nos métiers financiers

 

Accroître les financements de projets verts

Dans le cadre de notre plan de relance, au moins 40 Md€ sont prévus sur 2020/2024 afin de financer des projets bas carbone dans les territoires et les entreprises :

Dont près de

 

30 Md€

construction/réhabilitation immobilière à haute performance énergétique et production d’énergies renouvelables (à parts égales)

Et plus de

 

10 Md€

mobilité durable, biodiversité (renaturation de friches industrielles, assainissement de l’eau, lutte contre l’artificialisation des sols…) et transition des entreprises (innovation dans les greentech et décarbonation des entreprises).

 

 

Livret de développement durable et solidaire : pour des projets verts.

Grâce à votre épargne, 1 euro collecté sur le LDDS, c’est 1 euro pour un projet vert que nous finançons. Quel type de projets ?
Des réhabilitations thermiques et des constructions de logements sociaux à des normes allant au-delà de la réglementation thermique en vigueur, des infrastructures de production d’énergies renouvelables, des transports propres…

Votre épargne 

Crédit
©Vincent POILLET/REA
Crédit
Thomas Gogny
Crédit
Ian HANNING/REA

Eliminer les financements néfastes pour le climat

       

    
         

      

 

Décarboner nos portefeuilles

par l’engagement actionnarial et les entreprises que nous accompagnons

Nous menons aussi une action de décarbonation des secteurs ni « verts », ni « bruns » pour amener les entreprises dans lesquelles nous avons des participations ou que nous finançons à réduire leur empreinte carbone.

Nous nous fixons ainsi des objectifs globaux de décarbonation de nos portefeuilles, tous secteurs confondus et nous menons un dialogue actionnarial renforcé avec les entreprises les plus exposées au risque climatique (dans le secteur de l’énergie notamment).

Au travers de Bpifrance, nous déployons aussi des outils de diagnostic d’empreinte écologique et des « accélérateurs » de transition pour les entreprises menant un projet ambitieux de transition de leur mode de production.

 

 

 

Evaluer et gérer les risques climatiques

Nous intégrons les risques climatiques dans nos dispositifs d’évaluation et de maîtrise des risques depuis 2014. Cet objectif se décline en quatre piliers

 

 

  • Intégrer les risques climatiques dans l’ensemble des outils de gouvernance des risques (charte du Groupe de gestion des risques, principes d’organisation du contrôle interne, cartographies des risques, appétit au risque etc.) ;
  • Intégrer les risques climatiques dans les notations internes de crédit (risque de transition appliqué aux obligations d’entreprises et obligations souveraines) ;
  • Participation au stress test climatique de l’ACPR ;
  • Cotation du risque climatique à l’échelle du bilan (cartographie des risques).