05 octobre 2020

Banque des Territoires : 300 M€ pour les 1 000 Petites villes de demain

Banque des Territoires Territoires

La Banque des Territoires est partenaire du programme Petites villes de demain lancé le 1er octobre par Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. A cet effet, elle mobilise une enveloppe de 300 M€, dont 200 M€ pour soutenir l’ingénierie territoriale et 100 M€ pour investir dans des projets locaux.

Ce nouveau partenariat s’inscrit dans la continuité de celui avec le programme Action Cœur de ville. La Banque des Territoires entend ainsi contribuer à l’installation et au renforcement d’équipements et services structurants et durables, pour favoriser la résilience des Petites villes de demain.

L’enveloppe de 300 M€, sur la durée du programme (6 ans), comprend :

  • 200 M€ pour soutenir l’ingénierie, dont 45 M€ pour le co-financement de postes de chefs de projet revitalisation, 85 M€ pour le co-financement de missions d’expertises techniques et d’ingénierie, et 70 M€ pour le financement d’assistances techniques aux territoires les moins avancés pour les aider à structurer leur projet de redynamisation.
  • 100 M€ pour investir dans les projets locaux.
Dès la création de la Banque des Territoires en 2018, nous avions une ambition forte : accompagner toutes les collectivités, quelle que soit leur taille. Nous avons été au rendez-vous pour Action Cœur de ville, nous le sommes aussi pour Petite villes de demain. Avec la crise, de nouveaux besoins et modes de vie ont émergé, comme la recherche d’un meilleur cadre de vie quand le télétravail est possible ou encore le développement de l’économie locale et les circuits courts. Autant d’opportunités à saisir pour ces petites villes. Il ne s’agit pas seulement pour nous de réparer, mais aussi de préparer l’avenir de ces villes.
Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires

Lire le communiqué de presse

 

L’objectif du programme Petites villes de demain : contribuer à la revitalisation de 1 000 villes de moins de 20 000 habitants en proposant une palette de moyens, pour aider les élus à se doter d’un projet global de redynamisation. Son pilotage est assuré par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) en partenariat avec une quarantaine de partenaires dont la Banque des Territoires, l’Agence nationale de l’habitat, le CEREMA, l’ADEME et l’Association des petites villes de France.