Bpifrance Le Lab : situation des TPE-PME fin 2021 et perspectives pour 2022

Bpifrance Entreprise

Bpifrance Le Lab présente sa 74e enquête de conjoncture auprès de 5 028 PME : une étude sur la situation des TPE-PME fin 2021 et leurs perspectives pour 2022, dans un contexte de tensions sur les approvisionnements. L’objectif : évaluer le rebond économique, et identifier les difficultés de sortie de crise et les freins à la reprise.

Le rebond d’activité des TPE-PME a été beaucoup plus marqué que ce que l’on anticipait en mai dernier. Leur situation financière se trouve renforcée fin 2021, grâce à la fois aux dispositifs de soutien qui ont préservé la trésorerie des entreprises pendant la crise et à la reprise de l’activité. Dans un contexte où le rattrapage n’est pas encore total pour l’ensemble des TPE-PME, celles-ci se montrent confiantes quant à la poursuite du rebond en 2022, et ce malgré les difficultés d’approvisionnement qu’elles rencontrent. L’évolution de ces tensions doit être surveillée de près, car si elles se prolongeaient, elles pourraient freiner la dynamique de reprise.
Philippe Mutricy, directeur des études de Bpifrance

Ce qu’il faut retenir de l’étude de Bpifrance Le Lab :

1.     L’activité en 2021 serait encore meilleure qu’anticipé en mai dernier ;

2.     La situation de trésorerie des TPE-PME s’est renforcée ;

3.     Le Prêt garanti par l’Etat (PGE) reste encore majoritairement à l’état de réserve financière ;

4.     L’investissement rebondit, en particulier dans l’industrie, le rebond est plus modéré dans les transports et le tourisme ;

5.     La reprise se poursuivrait en 2022 : les difficultés d’approvisionnement n’entachent pas actuellement de manière significative l’optimisme des entreprises.

 

Accéder au communiqué de presse et à l’étude complète sur le site de Bpifrance