La Poste accélère dans le transport bas carbone !

Groupe La Poste Energie et environnement

La Poste va doubler le nombre de ses véhicules électriques d’ici 2025 et décarboner le transport moyenne et longue distance pour réaliser 50 % des kilomètres parcourus en énergie bas-carbone dès 2030. Elle va y consacrer un investissement de 600 M€.

La Poste a pris l’engagement, dans son plan stratégique 2030, de réaliser une trajectoire de baisse des émissions de -30 % d’ici à 2025 et d’atteindre le Zéro Emission Nette de gaz à effet de serre en 2030 compatible avec l’accord de Paris.

 

5 000 camions circulent chaque jour pour acheminer lettres et colis : cette activité représente 83 % des émissions carbone de La Poste (31 % sont liées au 1er et dernier km et 52 % au transport poids lourds).

Pour y remédier :

  • D’ici 2025, La Poste va consacrer 200 M€ à la poursuite du verdissement de sa flotte de véhicules utilitaires du 1er et du dernier km : acquisition de 8 000 véhicules utilitaires électriques et de 1 000 vélos cargos supplémentaires ;
  • La Poste va investir 400 M€ pour convertir sa flotte de poids lourds aux énergies bas carbone et accompagner ses 600 transporteurs partenaires dans leur transition.

 

À partir de 2030, La Poste prévoit une accélération de l’utilisation des énergies électrique (pour les liaisons moyenne distance, 250 à 400 km) et hydrogène (pour les liaisons longue distance, plus de 400 km) dans ses transports. Ces énergies seront majoritaires dans le mix énergétique dès 2040. Lors d’une 1re phase du programme de décarbonation, de 2022 à 2030, La Poste s’appuiera sur les énergies de transition aujourd’hui disponibles : les biocarburants et le biogaz.

 

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse

Crédit
© La Poste