06 octobre 2020

Commerce : 1 Md€ pour relancer l’activité des cœurs de ville

Banque des Territoires Bpifrance Territoires

La Banque des Territoires mobilise 1 Md€ et renforce ses offres pour les commerces de centre-ville dans le cadre du plan de relance gouvernemental du commerce. L’objectif : accompagner 700 territoires, faire bénéficier 125 territoires de managers de commerces, et financer à terme 100 foncières de redynamisation pour la rénovation de 6 000 commerces de proximité.

La Banque des Territoires, partenaire privilégié du Programme Action Cœur de ville et du Programme Petites villes de demain, s’associe au plan de relance gouvernemental pour le commerce de proximité en déployant de nouvelles offres.

Une palette d’outils mobilisables pour le court et le moyen terme est à la disposition des cœurs de villes, petites, moyennes ou plus grandes, avec pour ambition de :

  • Prévenir les défaillances et limiter la vacance commerciale dans les villes moyennes ;
  • Accompagner les formats commerciaux émergents ;
  • Faciliter les nécessaires transformations structurelles au bénéfice des activités commerciales ;
  • Accélérer la transformation digitale des activités de commerce pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et usagers.

Sur le court terme, la Banque des Territoires mobilise des ressources pour aider 700 territoires à identifier les effets de la crise sur les commerces et aider la définition de plan d’action rapides. Un exemple ? Une mission a d’ores et déjà été réalisée à Châteauroux (Indre), financée intégralement par la Banque des Territoires, pour identifier les fragilités commerciales et les dispositifs de soutien à envisager pour le maintien du tissu commerçant.

La Banque des Territoires propose également des offres de moyen terme :

  • 300 M€ en investissement et 500 M€ sous forme de prêts soutenir le développement de 100 foncières de redynamisation territoriale : des outils qui permettent d’agir sur le bâti existant et d’impulser les transformations urbaines et commerciales nécessaires à la redynamisation ;
  • 10 M€ avec Bpifrance pour soutenir le développement de l’entreprenariat dans les cœurs de villes ;
  • mobilisation du savoir-faire de la Banque des Territoires en matière d’ingénierie, de prêt et d’investissement pour adapter les espaces alimentaires urbains et offrir un débouché de proximité aux producteurs.

 

La période actuelle véhicule beaucoup d’incertitudes : notre rôle est à la fois d’apporter de la visibilité stratégique aux décideurs locaux, mais également des solutions opérationnelles. La Banque des Territoires prend aujourd’hui toute sa part dans la relance du commerce de proximité.
Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires