Temps de lecture
27 min

Si vous souhaitez continuer et lire nos podcats, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Libraires, restaurateurs, coiffeurs, fleuristes, gérants de boutiques de prêt-à-porter… Nombreux sont les commerçants privés d’activité depuis le début de la crise covid-19. Déjà fragilisés lors du 1er confinement, ils font désormais face à une 2nde vague dont les effets économiques pourraient être dévastateurs, replaçant ainsi la question de leur survie sur le devant de la scène. Une situation complexe et difficile, exacerbée par la crise sanitaire, mais qui ne date pas d’hier.  

Refusant de céder aux Cassandre, des projets au long cours combinant politiques d’aménagement urbain, transports, numérique, ingénierie financière… se multiplient  pour les aider et permettre à nos centres-villes de rester des hauts lieux de commercialité. L’on voit désormais fleurir des innovations telles que le e-commerce ou le click&collect,  de même que l’on assiste à l’arrivée de néo-commerçants qui réinventent le commerce de proximité. Alors est-il encore possible d’enrayer le déclin commercial de nos centres-villes ? Entre opportunités et menaces, quelles solutions d’Utilité Publique pour aider nos commerçants dans cette période de turbulences et leur garantir un futur durable ?  

Décryptage avec Michel-François Delannoy, responsable du pilotage des programmes territoriaux à la Banque des Territoires et Pascal Madry, directeur de l'Institut pour la ville et le commerce, avec la contribution de Julie Gaillot, directrice du pôle Society de l'Institut CSA.

Un épisode enregistré à distance et présenté par Capucine Graby, journaliste Grand reporter.