Alisson Dray

Économiste
Marchés financiers et politiques monétaires

Cédric Thellier

Économiste
Service Études et Conjoncture 
économiques & financières

 

 

Au cours du 3e trimestre, la conjoncture internationale a été marquée par une nouvelle étape dans la diffusion du choc sanitaire, avec un rebond des PIB qui s’annonce historique dans la plupart des pays, à la faveur du déconfinement des économies et des mesures d’urgence de la part des autorités monétaires et budgétaires. Cependant, ce rebond est essentiellement mécanique et les dernières enquêtes de conjoncture témoignent d’un essoufflement de la croissance. De plus, la prégnance des risques, sanitaire mais aussi géopolitiques, nourrit une incertitude élevée et dessine un affaissement sensible de l’activité au cours du trimestre à venir, voire une nouvelle (légère) récession. Quant aux différents plans de relance budgétaire, annoncés récemment (Europe) ou à venir prochainement (États-Unis), ils ne joueront significativement qu’à moyen terme sur la croissance et l’emploi.

Important à noter : Cette note a été initialement publiée début octobre et porte sur les données chiffrées à fin septembre (3e trimestre). Suite aux annonces du 28 octobre 2020, une nouvelle publication prenant en compte les conséquences économiques et financières du reconfinement national sera prochainement mise en ligne.

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article ?

Recevez notre newsletter hebdomadaire pour ne rien manquer de l'actualité du blog.

Abonnez-vous