De patriarche, aïeul, vieillard à plus récemment sénior et même « happy silver », le champ lexical se rapportant à nos ainés a fortement évolué depuis le siècle dernier. Mais qu’en est-il de la modernisation des solutions d’accompagnement du grand âge pour favoriser le "bien vieillir"? 

Avec des prévisions portant à 4 millions le nombre de personnes en perte d’autonomie en 2050, soit 50% de plus qu’aujourd’hui, la problématique de leur accueil et de leur prise en charge est un enjeu crucial du 21ème siècle. 

Face à la situation alarmante que connaissent les Ehpad et que la pandémie de Covid-19 a encore exacerbée, il est urgent de réinventer ce réseau, d’en redessiner les contours, en articulation étroite avec les solutions de maintien à domicile. Comment ? Des solutions d’Utilité Publique existent. L’Ehpad du futur se pense déjà aujourd'hui en termes de plateformes ouvertes sur l’extérieur, de solutions digitales, de développement de services de santé à domicile, et de prévention pour offrir un accompagnement plus humain, personnalisé, qui allie qualité soin et dignité. 

Décryptage avec Laure de la Bretèche, directrice déléguée des Retraites et de la Solidarité à la Caisse des Dépôts, et Dominique Bourgine, président du Directoire d'Adef Résidences.

Avec la contribution de Quentin Llewellyn, directeur d'études à l'Institut CSA.

Un épisode enregistré en studio et animé par Capucine Graby, journaliste Grand reporter.

Si vous souhaitez continuer et lire nos podcats, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.