Temps de lecture
15 min

 

 

Adam Oubuih 
coordonnateur du plan de relance tourisme à la Caisse des Dépôts

 

 

Loïc Bonhoure,
directeur général adjoint en charge de la stratégie, du développement et du M&A à la Compagnie des Alpes

Avec l’hôtellerie et la restauration, le tourisme est un des secteurs les plus touchés par la crise du COVID-19. Et la France, première destination touristique mondiale est pleinement concernée. Avec un secteur qui pèse plus de 7% du PIB et environ 2 millions d’emplois directs et indirects, la situation est urgente. Pour relancer la machine, un plan massif de 18 milliards d’euros est déployé, conforté par des mesures prises à l’échelle européenne. Et dans ce plan, la Caisse des Dépôts joue un rôle majeur avec un investissement qui s’élève à 1,3 milliards d’euros. Des investissements d’utilité publique pour parer au plus pressé mais aussi dessiner les contours du tourisme plus durable, plus solidaire et connecté aux attentes de demain.

Peut-on encore sauver le tourisme en France ? Quelles solutions concrètes pour préserver les emplois de ce secteur en plein tourment ?

Décryptage avec Adam Oubuih, coordonnateur du plan de relance tourisme à la Caisse des Dépôts et Loïc Bonhoure, directeur général adjoint en charge de la stratégie, du développement et du M&A à la Compagnie des Alpes.

Avec la contribution de Karine Bodnar, directrice de clientèle au pôle quali de l’Institut CSA.