Et si des solutions innovantes, originales, décalées, pouvaient contribuer à accompagner la transformation écologique ?
 
Cette collection de vidéo est un remède à l’éco anxiété. En 15 épisodes, elle vous fait découvrir, sur tout le territoire français, des chefs d’entreprises et experts qui partagent leurs convictions. Oui, il est possible de produire et consommer différemment, en limitant l’utilisation des ressources et des impacts sur l’environnement.
Nous découvrirons également plusieurs façons étonnantes de recycler nos déchets, tout en créant de la valeur. Loin du techno-solutionnisme, les projets présentés apportent, à leur échelle, une contribution à la nécessaire transformation de notre modèle.

Le classement thématique des sociétés présentées dans ces vidéos est nécessairement réducteur. Les attendus des projets sont multiples. Ainsi, le traitement des déchets conduit à d’autres actions vertueuses, telles que la production de bio-méthane ou de compost (Tryon), d’hydrogène (Athena), la réduction de la consommation d’eau peut s’accompagner d’une augmentation des rendements agricoles sans intrants chimiques (Ombréa, les Nouvelles Fermes)…

 

Réduire la consommation d’eau
> Bâtiment Cycle "Et si on gagnait la partie en recyclant nos eaux usées ?"
> Vertuo  "Et si on faisait pousser de l’herbe sur le bitume ?" 
> Ombréa "Et si nos cultures se mettaient à l’ombre ?"
> Les nouvelles fermes "Et si les poissons faisaient pousser les salades ?" 

Produire / stocker de l’énergie renouvelable avec un faible impact environnemental
> Lhyfe  "Et si on produisait de l’hydrogène renouvelable en mer ?" 
> EFGL  "Et si on faisait flotter les éoliennes ?"
> BeFC  "Et si nos piles étaient en papier ?" (en ligne le 17/07)

Restaurer et préserver la biodiversité
> CDC Biodiversité - "Et si les tortues d’Hermann nous montraient le chemin ?" (en ligne le 24/06)
> Hortilio "Et si nos jardins préservaient la biodiversité ?" (en ligne le 01/07)

Réduire la consommation d’énergie
> Celsius Energy "Et si la géothermie réduisait notre empreinte carbone ?" (en ligne le 08/07)
> Terrao  "Et si on récupérait la chaleur perdue ?" (en ligne le 15/07)
> Terrio "Et si on construisait des bâtiments en terre ?" (en ligne le 22/07)

Valoriser les déchets
> Tryon  "Et si nos déchets n’étaient pas à jeter ?" (en ligne le 29/07)
> Terre Utile "Et si on recyclait les terres inertes excavées des chantiers ?" (en ligne le 05/08)
> Athéna "Et si on produisait du biohydrogène à partir de déchets et d'eaux usées ?" (en ligne le 12/08)

>>> ENJEUX

La France, comme bien d’autres pays, connait des épisodes de sècheresse chaque année plus marqués, conséquence directe du dérèglement climatique. Un chiffre a frappé les esprits : au sortir de l’été 2023, 189 communes étaient privées d’eau potable une première en France ! La ressource en eau est moins abondante, conduisant à l’utiliser avec plus de frugalité. Cette question concerne particulièrement l’agriculture, première activité consommatrice d'eau avec 57 % du total, devant l’eau potable (26%). L’agrivoltaïsme apporte une réponse aux aléas climatiques, par la mise à l’ombre des terrains agricoles financée par la production d’énergie photovoltaïque.

>>> SOLUTION



 

Ombréa est un start-up aixoise fondée en 2016, et soutenue notamment par la Banque des Territoires et Bpifrance. Le système qu’elle propose permet de créer un microclimat qui répond avec précision aux besoins des cultures (arboriculture, viticulture, horticulture, maraîchage), qu’il protège des aléas climatiques. Il s’installe au-dessus des cultures et régule, par un système d’ouverture et de fermeture, les paramètres climatiques de la plante par jeux d’ombrage dynamique.

>>> TEMOIGNAGES