Et si des solutions innovantes, originales, décalées, pouvaient contribuer à accompagner la transformation écologique ?

Cette collection de vidéo est un remède à l’éco anxiété. En 15 épisodes, elle vous fait découvrir, sur tout le territoire français, des chefs d’entreprises et experts qui partagent leurs convictions. Oui, il est possible de produire et consommer différemment, en limitant l’utilisation des ressources et des impacts sur l’environnement.

Nous découvrirons également plusieurs façons étonnantes de recycler nos déchets, tout en créant de la valeur. Loin du techno-solutionnisme, les projets présentés apportent, à leur échelle, une contribution à la nécessaire transformation de notre modèle.

Le classement thématique des sociétés présentées dans ces vidéos est nécessairement réducteur. Les attendus des projets sont multiples. Ainsi, le traitement des déchets conduit à d’autres actions vertueuses, telles que la production de bio-méthane ou de compost (Tryon), d’hydrogène (Athena), la réduction de la consommation d’eau peut s’accompagner d’une augmentation des rendements agricoles sans intrants chimiques (Ombréa, les Nouvelles Fermes)…
 

Réduire la consommation d’eau
> Bâtiment Cycle "Et si on gagnait la partie en recyclant nos eaux usées ?"
> Vertuo  "Et si on faisait pousser de l’herbe sur le bitume ?" 
> Ombréa "Et si nos cultures se mettaient à l’ombre ?"
> Les nouvelles fermes "Et si les poissons faisaient pousser les salades ?"

Produire / stocker de l’énergie renouvelable avec un faible impact environnemental
> Lhyfe  "Et si on produisait de l’hydrogène renouvelable en mer ?"
> EFGL  "Et si on faisait flotter les éoliennes ?"
> BeFC  "Et si nos piles étaient en papier ?"

Réduire la consommation d’énergie
> Celsius Energy "Et si la géothermie réduisait notre empreinte carbone ?"
> Terrao  "Et si on récupérait la chaleur perdue ?"
> Terrio "Et si on construisait des bâtiments en terre ?"

Restaurer et préserver la biodiversité
> CDC Biodiversité - "Et si les tortues d’Hermann nous montraient le chemin ?"
> Hortilio "Et si nos jardins préservaient la biodiversité ?" 

Valoriser les déchets
> Tryon  "Et si nos déchets n’étaient pas à jeter ?" (en ligne le 29/07)
> Athéna "Et si on produisait du biohydrogène à partir de déchets et d'eaux usées ?" (en ligne le 12/08)

>>> ENJEUX

Dans le contexte de la crise climatique et l’urgence de développer des solutions pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5° en 2050, la sobriété énergétique est un axe majeur. La récupération de l’énergie produite permet d’éviter l’émission de nouveaux gaz à effet de serre. Le vivier d’énergie à récupérer, rien qu’en France, est impressionnant : 30% de consommation annuelle finale brute de chaleur en France environ pourrait être recyclée sans obstacle technique, correspondant à 100 000 gigatonnes de CO2 non émises par an.

Terrao recycle la chaleur perdue (chaleur fatale), selon un procédé innovant : contrairement aux échangeurs de chaleur traditionnels, les fumées se mélangent directement à l'eau en circulation. Ce procédé permet non seulement de réutiliser l'énergie par transfert thermique, mais aussi de retenir et de traiter ultérieurement les polluants, notamment les poussières, les particules fines, le CO2, les NOX, les métaux et les acides sous forme gazeuse ou solide.

>>> SOLUTION

Starklab est une société française créée en 2011 spécialisée dans les technologies pour le développement durable. La Banque des Territoires, a participé à une levée de fonds de Starklab en 2020 (en fonds propres et avec les fonds du PIA. La société est également soutenue par Bpifrance, et a fait partie des premiers projets labellisés par la Fondation Solar Impulse. Starklab a innové en revisitant le principe des échangeurs thermiques gaz-liquide généralement utilisés dans les procédés de transfert de chaleur, avec sa marque Terrao®.

 



 

>>> TEMOIGNAGES